Dépêches > politique du mercredi 06 Novembre à 12H47

Changement de route pour Jean-Paul Delevoye

Le président du Conseil économique, social et environnemental Jean-Paul Delevoye va quitter l'UMP, à la suite de sa décision de soutenir un député socialiste à sa succession à la mairie de Bapaume.

 

Jean-Paul Delevoy a effectue toute sa carrière politique à l'UMP. Ce chiraquien a été ministre dans le gouvernement de Jean Pierre Raffarin, président de l'Association des maires de France et qui a brigué un temps la présidence du RPR.

 

Jean-Paul Delevoye s'est entendu demander de "clarifier sa position et de choisir entre rester à l'UMP, mais à ce moment-là de soutenir une liste UMP aux municipales de Bapaume, ou soutenir le député socialiste". C'est en ces termes que Daniel Fasquelle, le N°1 de l'UMP dans le Pas de Calais, a rapporté la chose.

 

Jean-Paul Delevoye a donc a fait le choix de quitter l'UMP. Il a suspendu ses cotisations en tant qu'élu et ne renouvellera pas son adhésion en janvier.

 

C'est un divorce à l'amiable

 

Invité du journal de 13h de France Inter, Jean-Paul Delevoye explique qu'il a fait le choix de soutenir un élu du PS (Jean-Jacques Cottel) car il ne cherche que l'intérêt de Bapaume et du Bapalmois.

 

On ne souffre pas d’un excès de politique mais d’un excès de politiciens

 

"Nos concitoyens veulent un projet de société" explique-t-il, "et la qualité des hommes ne dépend pas de l’étiquette". L'ancien ministre UMP précise qu'il n'est pas devenu socialiste. "Je suis un gaulliste social" rappelle le Maire de Bapaume qui pense qu'aujourd'hui "on n’est plus dans les convictions mais dans un jeu de postures".

 

Jean-Paul Delevoye avec Claire Servajean

 

Par France Inter avec agences | 06 Novembre 2013 à 12:47