Dépêches > politique du lundi 30 Décembre à 07H14

Dieudonné : les maires de plusieurs villes lui disent non

dieudonné dans le collimateur du ministère de l'intérieur © reuters - 2013

Alors que le ministre de l'Intérieur Manuel Valls étudie "toutes les voies juridiques" pour interdire les "réunions publiques" de l'"humoriste", les maires de Nantes, Marseille et Bordeaux ont saisi les préfets pour obtenir l'interdiction des spectacles de Dieudonné dans leurs villes.

 

 

François Hollande soutient son son ministre de l'interieur dans son initiative et hier et l'a fait savoir depuis Ryad. "Il faut approuver et soutenir le gouvernement et le ministre de l'Intérieur par rapport à des propos ou à des actes dont le caractère antisémite ne peut pas être nié", a déclaré le chef de l'Etat, en réponse à une
question sur Dieudonné au cours d'une conférence de presse.

 

Le président de l'UMP, Jean-François Copé, a lui aussi exprimé son soutien au ministre de l'Intérieur.

 

Manuel Valls a annoncé vendredi qu'il étudiait "toutes les voies  juridiques" pour interdire les "réunions publiques" de Dieudonné et a précisé qu'il allait donner instruction aux préfets, à
l'occasion de chaque spectacle, d'"apprécier si le risque de trouble est caractérisé et justifie d'interdire la représentation".

 

Le maire UMP de Perpignan, Jean-Marc Pujol apporte son soutien au ministre de l'Interieur. L'élu catalan estime qu'il faut interdire les représentations de l'humoriste Dieudonné. Il y a sept mois, le maire de Perpignan avait d'ailleurs tenté de s'opposer à une représentation de Dieudonné dans sa ville, arguant d'une "menace sérieuse de trouble à l'ordre public" et d'une "incitation à la haine raciale".

 

J'ai moi même été victime des attaques racistes et antisémites de Dieudonné quand je n'ai pas voulu qu'il fasse ses manifestations à Perpignan


Jean-Marc Pujol avec Cécilia Arbona

 

 

La tournée de 27 dates de Dieudonné pourrait être séreusement réduite

 

Le maire de Nantes, Patrick Rimbert, demande au préfet de Loire Atlantique de tout faire pour que le spectacle de Dieudonné prévu le 9 janvier prochain au Zénith Nantes Métropole n'ait pas lieu.

 

Le sénateur maire UMP Jean-Claude Gaudin a demandé vendredi l'annulation du spectacle de Dieudonné dans sa ville le 2 février. Avant même la diffusion de la circulaire ministérielle, le préfet de la région Paca, Michel Cadot, a annoncé "procéder à un examen vigilant des conditions de tenue" du spectacle.


Le préfet de région Aquitaine, Michel Delpuech, a également annoncé samedi dans un communiqué qu'il travaillait dans la même direction dans le cadre du spectacle prévu le 26 janvier à Bordeaux.

 

Les explications de Ruddy Guillemin

 

 

Plusieurs fois condamné pour des propos antisémites sur les juifs et la Shoah, Dieudonné s'en est récemment pris à Patrick Cohen, en lançant à son propos: "Quand je l'entends parler (...) je me dis, tu vois, les chambres à gaz... Dommage".

 

A propos de cet épisode, le parquet de Paris a ouvert lundi une enquête préliminaire pour "incitation à la haine raciale". L'enquête a été confiée à la Brigade de répression de la délinquance contre la personne.


L'"humoriste" a reçu samedi le soutien du footballeur français Nicolas Anelka, qui a effectué ce geste créé par Dieudonné et appelé une "quenelle", après avoir marqué le premier de ses deux buts lors d'un match de son équipe West Bromwich Albion contre celle de West Ham en Grande-Bretagne.

 

Le footballeur, qui risque maintenant d'être sanctionné par la Fédération anglaise de football, a expliqué sur son compte Twitter que son geste avait "juste" été une "dédicace à son ami humoriste Dieudonné". "Je demanderai donc aux gens de ne pas se faire duper par les médias" écrit-il.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photos de une CC AlexandreHervaud

Par France Inter avec agences, | 30 Décembre 2013 à 07:14