Dépêches > société du lundi 09 Septembre à 19H17

La laïcité en 15 articles

Vincent Peillon s'est rendu ce matin dans un lycée de la La Ferté-sous-Jouarre en Seine-et-Marne. Il y a présenté la toute première charte sur la laïcité désormais affichée dans tous les établissements scolaires publics. Le texte rappelle notamment qu'un élève ne doit pas contester une matière au nom de ses convictions religieuses.

une charte de la laïcité dans les écoles fin septembre © reuters - 2013

Le lieu n'a pas été choisi par hasard. Le lycée où a été présentée la charte est situé en zone rurale, loin des cités, où certains cours ont pu être remis en cause au nom de principes religieux. Robert Badinter, l'ancien président du Conseil Constitutionnel, sera notamment présent.

La charte reprend des principes généraux et ne vise aucune religion en particulier. La laïcité ne doit pas tourner "à l'obsession de l'islam", a rappelé cet été Vincent Peillon.


Ce rappel au droit, facilement comprégensibles pour des élèves du CP à la Terminale, décliné en 15 articles, souligne en préambule que "la Nation confie à l'Ecole la mission de faire partager aux élèves les valeurs de la République", sur les fondements de la Constitution, de la Déclaration des droits de l'Homme et de la loi de 1905 sur la séparation de l'Eglise et de l'Etat.

"Chacun est libre de ses opinions"

Pendant six mois, le ministère a consulté avant de rendre sa copie et de rédiger une charte qui rappelle que "chacun est libre de ses opinions" mais "qu’on ne peut pas contester un enseignement ou manquer un cours en fonction de ses convictions religieuses".

Cette charte est plutôt bien accueillie par le monde enseignant alors que des cours comme les sciences de la vie et de la terre sont devenus sensibles dans quelques établissements.

Sébastien Sihr, secrétaire général du SNUIPP-FSU, il faut une laïcité qui "rassemble" et c'est ce que propose le texte.

 

Certains regrettent cependant que la charte n'aille pas plus loin sur l'assiduité scolaire lors de fêtes religieuses ou encore la nourriture à la cantine.

"Le temps collectif de la cantine doit être neutre" selon la présidente de la Peep, Valérie Marty

 

C'est un coup d'épée dans l'eau, pour Jean Baubérot, historien et sociologue spécialiste de la laïcité.

 

En 2015, la morale laïque fera son retour dans les établissements du primaire au lycée.

Par France Inter avec agences | 09 Septembre 2013 à 19:17