Dépêches > éco du lundi 30 Septembre à 06H20

Line, l'appli qui fait peur à Facebook

L'application Line © REUTERS/Yuriko Nakao - 2013

Line n'est pas américain mais asiatique (mi sud coréen-mi japonais). Utilisé au Japon et en Asie dans les premiers mois de son existence, il est en train de conquérir le monde. Créé il y a deux ans, Line compte aujourd'hui 240 millions d'utilisateurs.

 

Prenez un peu de Facebook, ajoutez un trait de Skype, saupoudrez de messagerie instantanée, mélangez...   Vous obtenez Line, une application qui permet de chater avec ses amis ou de passer des appels vocaux ou vidéo gratuitement. Line a été lancée au Japon il y a deux ans juste après le séisme. Sunny Kim est la directrice générale adjointe Europe :

 

Pendant le tremblement de terre, toutes les communications étaient coupées, il n'y avait que le wi-fi et le réseau satellite qui fonctionnaient. Les gens avaient besoin d'être connectés pour parler à leurs proches. Après le séisme, on s'est rendu compte que le Japon avait besoin d'un moyen de communication solide basé sur le téléphone pour rester connecté avec sa famille et ses proches 24h/24.

 

Line a atteint le cap des 100 millions d'abonnés en quatre fois moins de temps qu'il n'en a fallu à Facebook. Pour le sociologue Stéphane Hugon, ce qui plaît notamment à ses utilisateurs, ce sont les stickers, des petits personnages qui permettent de montrer son humeur à ses amis :

 

Il y a un côté ludique et d'un seul coup, ça nous permet de générer une espèce de légereté. Cet esprit Manga, Kawaï, un imaginaire japonais, un peu infantilisant qui est en même temps un peu érotisé qu'on avait pas dans d'autres grands réseaux sociaux, particulièrement sur Facebook.

 

Le géant des réseaux sociaux aurait-il peur de Line ? Facebook a récemment incorporé des stickers à son service.

 

Par Hélène Chevallier, | 30 Septembre 2013 à 06:20