Dépêches > société du dimanche 24 Janvier à 17H25

Port de Calais : une réunion d'urgence demandée

Des migrants ont franchi l'enceinte du port de Calais © MaxPPP - 2016 / Cedric Bufkens

Pour la première fois samedi, des migrants ont réussi à monter à bord d'un ferry avant d'être délogés par les CRS trois heures plus tard. La direction du Port de Calais demande une réunion de crise. Une nouvelle manifestation a eu lieu ce dimanche après-midi, cette fois organisée par les commerçants de la ville. La maire de Calais sera reçue prochainement au ministère de l'Intérieur.

 

La maire de Calais sera reçue le 3 février par Bernard Cazeneuve et Christiane Taubira

Natacha Bouchard souhaite évoquer la situation dans sa ville avec le ministre de l'Intérieur et la garde des Sceaux.

Ce dimanche une nouvelle manifestation a réuni 2 000 personnes. Des commerçants et des acteurs économiques de Calais venus dénoncer l'impact négatif de la jungle sur l'activité économique de la ville.

Jugement en comparution immédiate ce lundi

Après la manifestation de samedi après-midi qui a réuni environ 2 000 personnes dans les rues de Calais, 35 personnes ont été interpellées pour des débordements. Huit personnes, deux militants de No Border et six migrants, ont été placées en garde à vue. Elles seront jugées ce lundi en comparution immédiate.

Samedi après la manifestation, des migrants accompagnés de militants de No Border ont pris la direction du port. Ils ont arraché le grillage pour y entrer. Une cinquantaine d'entre eux est montée à bord du ferry Spirit of Britain où des passagers et véhicules étaient en train d'être débarqués.

 

On ne peut plus rester dans la situation dans laquelle on est aujourd'hui, ce n'est plus possible estime le président du Conseil portuaire Calais-Bourgogne

Le président du Conseil portuaire reconnaît que le ministère de l'Intérieur a déjà apporté une aide en demandant un appui financier aux Anglais, notamment pour la mise en place de grilles autour du port,  mais ce n'est pas suffisant. Il souhaite la réunion de tous les acteurs de Calais : élus calaisiens, État, région et le port de Calais pour envisager des solutions à cette crise. Jean-Paul Puissesseau réclame aussi un changement de législation pour les intrusions sur le port.

[Les personnes qui se sont introduites dans l'enceinte du port] seront sans doute punies d'une simple amende. La législation pour ces intrusions est ridicule, il faut la changer, dit Jean-Pauil Puissesseau

 

►►►Le responsable du port de Calais demande une réunion d'urgence sur la situation

Par Fiona Moghaddam, Anne-Claire Gauchard, avec agences, | 24 Janvier 2016 à 17:25