Dépêches > politique du mercredi 22 Février à 08H22

Sarkozy n'a pas convaincu les Français à Marseille, selon BVA

PARIS (Reuters) - Nicolas Sarkozy n'est pas parvenu à convaincre les Français lors de son premier grand meeting de campagne dimanche à Marseille, selon un sondage BVA pour Orange, RTL et la presse régionale publié mercredi.

 

Plus de huit Français sur dix (83%) ont entendu parler de ce meeting mais seuls 30% de ceux qui en ont entendu parler ont trouvé le chef de l'Etat "convaincant" contre 67% "pas convaincant".

 

A titre de comparaison, 56% des personnes interrogées se disaient convaincues par François Hollande après le grand discours de campagne du candidat socialiste au Bourget fin janvier.

 

Le candidat de l'UMP n'a pas séduit les sympathisants du Front national, dont 59% se disent "pas convaincus", ni ceux du MoDem (75% "pas convaincus"). Une majorité des personnes interrogées (55%) estime par ailleurs que Nicolas Sarkozy se positionne trop à droite.

 

Si 70% des personnes interrogées jugent que le meeting n'a pas modifié l'image qu'ils avaient de Nicolas Sarkozy, 15% estiment qu'il l'a détériorée et seuls 14% disent qu'il l'a améliorée.

 

"Si des meetings comme celui de Marseille peuvent permettre à Nicolas Sarkozy de solidifier son socle et peut-être de resserrer l'écart au premier tour avec François Hollande, ils ne pourront pas lui permettre de l'élargir pour le second tour en séduisant les électeurs du MoDem et du FN", note BVA.

 

Le sondage a été réalisé les 20 et 21 février auprès d'un échantillon de Français représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus, selon la méthode des quotas.

 

Marine Pennetier, édité par Jean-Stéphane Brosse

22 Février 2012 à 08:22