Dépêches > politique du dimanche 14 Octobre à 19H24

Vincent Peillon expose son plan de réformes de l'Education nationale

<p><strong>Invité de l'émission <a href="http://touspolitiques.franceinter.fr/emissions/vincent-peillon" target="_blank">Tous politiques</a> animée par Jean-François Achilli, le ministre de l'Education nationale a exposé son plan de réformes de l'Education nationale, un plan qu'il veut ambitieux avec notamment la création de 10 000 postes par an. </strong></p><p>&nbsp;</p><div class="dnd-drop-wrapper atom-type-image"><!-- scald=125823:sdl_editor_representation --><div class="image atom-Image"> <img class="dnd-dropped" src="/sites/default/files/imagecache/scald_image_max_size/2012/05/16/363941/images/peillon.png" alt="" height="293" width="293"> <p class="legende_photo">Vincent Peillon © Radio France - 2012 </p> </div><!-- END scald=125823 --></div><h3>Les rythmes scolaires</h3><p>Le ministre de l'Education nationale a dit ne pas vouloir toucher pour le moment au zonage des vacances d'été. Il remet donc la question à plus tard et demande une concertation sans tabous avec le corps professoral, les parents et les professionels du tourisme. Autre mesure : il veut à terme "reconquérir le mois de juin" après avoir constaté qu'une partie du temps d'apprentissage des élèves était entamé par le BAC.&nbsp; </p><p>&nbsp;</p><p>D'autre part, le ministre de l'Education nationale dit vouloir revoir les rythmes scolaires avançant que la France ne donne que "144 jours de classe à ses élèves" contre 180 en moyenne dans l'OCDE.&nbsp; </p><p>&nbsp;</p><p>A la rentrée 2013, la semaine des élèves devrait passer de quatre jours à quatre jours et demi, l'objectif étant d'étendre le temps d'apprentissage et de désengorger les programmes. La demi-journée supplémentaire sera fixée au mercredi dans la grande majorité des cas avec des possibilités de dérogation.&nbsp; </p><div class="dnd-drop-wrapper atom-type-audio"><!-- scald=172145:sdl_editor_representation --><div class="image atom-Son"> <iframe class="export-inline-scald" src="/player/export-inline?content=476731"></iframe> </div><!-- END scald=172145 --></div><h3>Les devoirs à l'école </h3><p>Vincent Peillon veut privélégier les devoirs à l'école avec un retour de l'étude. Il estime que ce choix est plus égalitaire et plus efficace. En revanche, il n'interdit pas aux parents de continuer à aider leurs enfants à la maison. </p><div class="dnd-drop-wrapper atom-type-audio"><!-- scald=172141:sdl_editor_representation --><div class="image atom-Son"> <iframe class="export-inline-scald" src="/player/export-inline?content=476727"></iframe> </div><!-- END scald=172141 --></div><h3>La priorité au primaire </h3><p>Le chantier prioritaire est l'école primaire. Vincent Peillon veut "plus de maîtres que de classes". L'organisation du temps scolaire et du temps éducatif sera revu pour la rentrée 2013 avec l'assurance qu'aucun élève ne sera hors de l'enceinte de l'école avant 16h30.&nbsp; L'objectif étant de donner le maximum de chances aux élèves pour leur permettre ensuite de rentrer sereinement au collège et au lycée. La réflexion sur le lycée nécessite selon lui, une réflexion plus approfondie notamment sur les trois voies : technologique, professionelle et générale. </p><div class="dnd-drop-wrapper atom-type-audio"><!-- scald=172143:sdl_editor_representation --><div class="image atom-Son"> <iframe class="export-inline-scald" src="/player/export-inline?content=476729"></iframe> </div><!-- END scald=172143 --></div><h3>La violence à l'école</h3><p>Vincent Peillon estime que la meilleure solution pour limiter les actes de violence à l'école est d'augmenter les effectifs d'adultes dans les enceintes des écoles. Il estime que la violence est un sujet de société qui dépasse le cadre de l'école affirmant que le monde adulte ne joue pas un rôle exemplaire. Il a notamment cité l'attitude des députés à l'Assemblée nationale qui travaillent&nbsp; parfois dans le conflit.&nbsp; </p><p>&nbsp;</p><p>Le ministre de l'Education nationale veut abroger la loi Ciotti qui punit les parents d'enfants absentéistes car selon lui, elle n'a pas été efficace. Il reconnaît en revanche que les plateformes mises en place par le droite pour lutter contre l'absentéisme ont été efficaces. </p><div class="dnd-drop-wrapper atom-type-audio"><!-- scald=172149:sdl_editor_representation --><div class="image atom-Son"> <iframe class="export-inline-scald" src="/player/export-inline?content=476735"></iframe> </div><!-- END scald=172149 --></div><h3>La morale laïque</h3><p>Vincent Peillon s'est dit favorable à la mise en place de cours de morale laïque. L'objectif étant de faire contre-poids aux valeurs de la société de consommation ou à celles d'autres institutions, religieuses par exemple qui enseignent leurs valeurs hors de l'enceinte de l'école. Une mission a été confiée à trois personnalités qui doivent remettre leur rapport en mars 2013. </p><h3>Les salaires des professeurs </h3><p>Les écoles du professorat et de l'éducation ouvriront à la rentrée 2013. Les étudiants seront rémunérés pendant leur formation. En revanche, Vincent Peillon demande aux professeurs d'être solidaires par rapport à l'état des finances du pays et de participer au "redressement de la France". </p><div class="dnd-drop-wrapper atom-type-audio"><!-- scald=172147:sdl_editor_representation --><div class="image atom-Son"> <iframe class="export-inline-scald" src="/player/export-inline?content=476733"></iframe> </div><!-- END scald=172147 --></div><h3>Le calendrier des négociations </h3><p>Les négociations commencent cette semaine. Le ministre se dit "impatient" d'entrer dans le détail des mesures. Il veut piloter lui-même ces discussions avec les syndicats, les collectivités locales, les parents d'élèves, les mouvements d'éducation populaire et les représentants des mouvements lycéens. La loi d'orientation doit être présentée en conseil des ministres le 19 décembre au plus tard pour un examen au parlement au début de l'année prochaine.&nbsp; </p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p> <iframe src = "http://radiofrance.live.brainsonic.com/tsp/" frameBorder="0" height="360px" width="640px" scrolling="no" > </iframe>
Par France Inter | 14 Octobre 2012 à 19:24