dossier
 

Présidentielle : les propositions à la loupe

Présidentielle : les propositions à la loupe
publié le 01/02/2012
<p>Tous les lundis, la rédaction de France Inter met à l'essai les propositions des candidats à l'élection présidentielle : éducation, logement social, chômage... Les grands enjeux de la campagne sont passés au crible des questions des journalistes, des spécialistes et des électeurs.</p><p>&nbsp;</p> <iframe width='639' height='2500' src='http://radiofrance.djehouti.com/presidentielle2012/' frameborder='0' ></iframe>

un dossier de

Photographie de Thibault Lefèvre

Thibault Lefèvre

Journaliste
Photographie de Anne Jocteur Monrozier

Anne Jocteur Monrozier

Journaliste
Photographie de Valeria Emanuele

Valeria Emanuele

Journaliste
Photographie de Philippe Bardonnaud

Philippe Bardonnaud

Journaliste
Photographie de Mariel Bluteau

Mariel Bluteau

Chargée d'édition multimédia / Graphiste
Pascal Arroyo

Pascal Arroyo

Stagiaire pôle multimédia
Contributions closes
62
commentaires à propos de ce dossier
Dado,
mardi 06 mars 2012 à 19:54
Et si on inversait les rôle ? L'homosexualité est déboutée par la plus part des parties politiques, enfin ils préfèrent se voiler la face pour ne pas avoir à travailler à l'assemblée Nationale sur le sujet pour une égalité envers tous les être humains.. Et si l'homophobie était transgressif? On interdit de rire sur la religion, les être à part... Et si une loi devait voir le jour contre homophobie avérée?....
thomas (anonyme),
dimanche 04 mars 2012 à 12:29
Si c'est ça l'observation des propositions à la loupe vous devriez changer de loupe! C'est un dossier très incomplet sans proposition réelles et avec la mise en avant, comme toujours, des deux grand partis libéraux! C'est vraiment ridicule et indigne d'une grande radio public! J'espère sincèrement que vous mettraient en place un vrai comparatif sur les propositions des différents candidats!! THOmas
mimich73 @ thomas (anonyme),
dimanche 04 mars 2012 à 14:10
Je constate que les déclarations de Nicolas Sarkozy sur des professeurs à plein temps (18 h) ne font pas réagir. Il apparait donc à tous le monde normal qu'un chef de l'Etat se permette de dire que les enseignants pour commodité personnelle demande à ne travailler que sur deux jours. Cela est impossible. En effet, déjà les collèges ont des plages d'ouvertures pour les cours de 7 h par jour et si je sais toujours compter, 18/2 =9. Donc comment peut-on réaliser ce tour de force ? Peut-être vont-ils pousser le manque de professionnalisme et le manque d'intérêt pour leurs élèves pour prendre deux classes à la fois. Si on regarde l'aspect pratique, surtout au collège, il est très rare que les élèves aient plus d'une heure de certaines matières par jour donc à raison de trois heures ou quatre heures par semaine, là non plus je ne comprends pas la faisabilité de la chose. Alors j'aimerai que le débat s'élève, que l'on cherche à trouver de réelles solutions et non pas à taper forcément sur une profession qui est souvent décriée.
yo (anonyme),
jeudi 23 février 2012 à 07:05
une grande absente dans cette campagne électorale, la politique internationale et donc la guerre d'Afghanistan .La bouche pleine de vérité, nos politiques disent s'adresser au peuple en toute sincérité. Mais la vérité est la première victime de la guerre et le silence complice du monde des médias et des politiques est un mensonge grossier chaque jour répété . Le tabou de la guerre d'Afghanistan est entretenu en France par le monde politico-médiatique qui s'applique à cadenasser l'expression majoritaire sur ce grave sujet dans la pays . Non à la continuation de cette guerre inepte est l'idée qui domine dans les esprits citoyens . Et pourtant, passe imperturbable d'une chaîne à l'autre de la télévision publique ou sur la radio , le même expert colonel de réserve ( sur la 2 , la 3 , la 5 ), encore le 24 janvier 2012 dans le journal de 20h00 de la 2 pour nous dire qu'il est impératif de continuer la guerre . Sur la radio , très peu d'avis divergents. Toujours le même son du clairon guerrier . Jamais un mot sur le nombre de blessés ( 5 à 6 pour un soldat tué ), 25% de troubles psychiatriques chez les soldats revenus depuis 2011 ( sources hôpital Percy Clamart ) . Les citoyens Français sont écartés d'emblée d'éventuels débats démocratiques sur la nécessité d'une poursuite de cette guerre . Je vous invite à lire jusqu'au bout mon commentaire , celui d'un père dont le fils a combattu récemment en Kapisa , et la réaction de Monsieur Quilès , ancien ministre de la défense . De le publier , demande certes un certain courage . Mais ce n'est rien comparé au risque encouru par ces hommes et femmes sur le terrain Afghan . Voici ce que j'écrivais sur le site de France -inter du 7/9, le 9 août 2011 suite à une intervention de M Fabius sur l'antenne . mardi 09 août 2011 à 09:18 0 " Retrait immédiat d' Afghanistan et non pas en fin d'année M FAbius . Les informations officielles et des médias sont souvent fausses ou largement incomplètes . Je vais tenter d'éclairer votre lanterne pour vous faire comprendre que la situation est encore plus compliquée que celle annoncée par nos médias et décideurs . Dans le cas des deux militaires français tués ce week-end , je n'ai lu nulle part, ni entendu à la radio ou télévision que les tirs ayant tué ces soldats ne provenaient peut-être pas des talibans mais de tir fratricides ( enquête ouverte ). _ PS : nous étions le 9 août 2011 lors de cette tentative de réponse à M Fabius_ . Que les talibans s'infiltraient directement parmi les troupes françaises en repli provoquant des tirs de tous les côtés et la panique qui va avec . Que L'ANA faisait le ramadan, et que seuls les soldats occidentaux étaient exposés au danger . Qu'un lieutenant du 2eme REP avait été" snipé" ( c'est l'expression sur le terrain ) la semaine dernière . Qu'un capitaine de ce même régiment aguerri avait été victime d'un AVC ( tension nerveuse trop forte? ) . Que le désengagement qui se faisait de nuit ( avantage de l'armement infrarouge ), c'est fait de jour par manque d'effectif ( ramadan ANA ) . Que la population Afghane était de plus en plus hostile , que des défections dans L' ANA se faisait plus fréquentes depuis quelques jours avec le danger des renseignements donnés à l'ennemi . Qu'un sous-officier de L'ANA avait été trouvé avec des cartes téléphoniques et un téléphone servant à déclencher des IED à distance . Que des manifestations contre la présence occidentale sont de plus en plus fréquentes . Comme les défections du côté de L' ANA ( avec les renseignements sensibles pour les insurgés qui vont avec ) ou le manque de motivation de combattre les talibans qui se retrouveront au pouvoir bientôt d'où peur déjà des rétorsions à venir et changements des comportements. Laisser les soldats français dans un tel contexte, c'est laisser des hommes dans un réacteur en fusion 24h/24 pendant six mois ." Je n'ai eu de cesse d'avertir les politiques sur différents sites d'informations ( je suis d'ailleurs censuré sur celui du Point , malgré la triste confirmation de mes commentaires sur l'Afghanistan et sur les articles de M Lévy où je disais l'établissemnet de fait par les interventions militaires occidentales d'un Pansunnisme radical à travers le monde ) . Sur le site "secret défense" ( pseudo , saxisaxo ) peut être lu mon commentaire suite à l'article " nous n'irons plus dans les fonds de vallée ". Je parlais encore du danger du revirement de soldats des forces de L' ANA et le risque inconsidéré que l'on faisait prendre aux soldats Français en rendant public un calendrier de retrait . Alors le défilé télévisuel des personnalités politiques à un côté abject en ce temps d'élection toute proche . Ils sont pathétiques , pour avoir joué avec la vie d'hommes au service de leur pays ou avoir laissé faire . Personnes contactées : M Fabius sur son blog par la boîte contact, sur france -inter , M Montebourg sur son blog contacté directement et article " crise le courage c'est de dire la vérité " , Mme Joly sur son blog par des commentaires et sur sa boîte contact . Réponse de l'équipe de campagne: " en effet , il s'agit d'une aberration" . M Cambadélis ( commentaire publié puis effacé dans la journée) , M Hamon sur son blog, article " tourner la page" ( commentaire publié puis effacé ) , M Hollande ( blog de campagne primaires citoyennes ), Mme Aubry ( blog de campagne primaires citoyennes, la coopol ), Mme Royal ( blog de campagne primaires citoyennes) , M Moscovici sur son blog ( article carnets de campagne ), Désirs d'avenir ( expériences /témoignages où j'ai laissé le commentaire "primaires citoyennes et silence sur situation en Afghanistan ", blog de Mme Delaunay Michèle, députée Gironde , article "alibi lybie", article du 20 janvier 2012 sur l'Afghanistan et le dernier à cette date sur M Hollande . Commentaire sur blog de M Quilès et échange de courriels . Sur le blog de M Mélenchon ( censuré ) et sur le site de radio france politique , invité M Mélenchon le 12 février 2012 où là j'ai pu répondre et débattre avec les militants du front de gauche sur cette grave question à mon sens . Questions et commentaires ( toujours éludés ) sur le site de France-inter pendant plusieurs mois sur la guerre en Afghanistan, notamment au général Desportes invité au mois d'août dans le 7/9 et pendant toute la campagne des primaires à chaque candidat , présentateurs M bruno Duvic ou M Cohen . Sur celui du Point , sur rue 89 et Politis ( témoignage , Afghanistan , théâtre d'une aberration , publié cet été ) , Arte infos , site forum FR2 ( suite à annulation , il y a cinq , six mois maintenant de l'émission d'envoyé spécial " jeunes Français au bout de l'engagement" sans explications de la direction et malgrè plusieurs demandes de ma part sur le site, siteFR3 , j'en passe , il me faudrait la journée . les personnalités politiques, toutes tendances confondues , certains animateurs ( ce ne sont pas des journalistes selon moi ) du village audiovisuel , étaient au courant. ils ont indirectement ces morts sur la conscience pour de s'être pas plus interrogés sur la situation de danger là-bas . Trois personnes ont répondu ( insuffisamment à mon sens ) Mme Delaunay sur son blog et Mme Joly ( indirectement par son porte -parole ) et M Quilès sur son blog ( article du 20 janvier , une politique brouillonne, contradictoire, inefficace , coûteuse ). Une pensée attristée pour ces soldats morts et blessés ( dont on ne connait pas le nombre réel ) et leurs familles .Pour les civils Afghans et leurs proches . ________________________________ Réponse de M Paul Quilès , ancien ministre de la défense , concernant mon commentaire qui figure sur son blog , art du 20 janvier cité plus haut . " Je partage en grande partie ce point de vue. Même si je trouve certains de vos propos excessifs, je publie votre réaction, connaissant la situation qui est la vôtre au regard de cette question et que vous avez bien voulu m'exposer par ailleurs." Réponse de Paul Quilès . Ps : A propos du 11 novembre 2011 , je rappelle que la consigne était dans les bases en Afghanistan , la semaine précédente : " on ne sort pas des bases , pas de mort avant la cérémonie à Paris ". Un mort la semaine suivante . ( sources France -infos )
Yves (anonyme),
lundi 13 février 2012 à 19:39
Bonsoir, Quand il y a peu ce gouvernement a empêché la représentation syndicale dans les PME on a pas entendu Mr Filoche et la gauche en particulier. Il est vrai, que sous un gouvernement de gauche ces même salariés des PME furent exclus des 35h sans soulever aucune contestation...mieux, la PPE qui n'est rien d'autre que du travail au noir légalisé...instauré par le gouvernement Jospin, n'a pas in digné Mr Filoche ...
Anonyme (anonyme) @ Yves (anonyme),
lundi 27 février 2012 à 20:20
Si Melenchon l'a dénoncé il est de gauche ce me semble. Pj
Pascal (anonyme),
lundi 13 février 2012 à 16:25
Les chiffres parlent d'eux-mêmes. A moins de ne travailler gratuitement, le travailler plus n'a pas de sens d'un point de vue economique. Hors pourquoi ferait-on travailler un peu plus et gratuitement certains, alors que 4 millions de personnes sont sans travail.On le voit également la productivité n'est pas en cause, puisque la France est au 2eme rang européen.Elle est même sans doute une raison du chômage. Travailler plus longtemps pour des raisons de retraites liées à la démographie, cela reste à prouver. Alors que en 1848, il n'y avait pas de limite hebdomadaire, et que le temps de travail journalier pouvait aller jusqu'à 12 heures, la retraite n'existait pas ! L'un et l'autre ne sont pas forcément lié. Sauf à considérer qu'en 1848, les actifs payaient très cher le dorit des rentiers à ne rien faire. Aujourd'hui, l'accès aux énergies, le nombre de bras disponible, les capacités d'automatismes, font que nous devrions au contraire pouvoir travailler beaucoup moins, en partageant ce travail, et surtout les fruits des résultats. Sauf à se considérer comme ne vivant pas dans une même société. Mais , là, comme le dit J.L. Mélanchon, que ceux qui ne veulent plus de notre modéle s'en aillent, en ayant préalablement remboursé les Français, qui ont contribué à ce que la vie de ces profiteurs soit chaque jour meilleure, lorsque la vie du Français d'en bas se trouve chaque jour plus pénible.
Vertrand (anonyme),
lundi 13 février 2012 à 13:29
Une question/ réponse essentielle : Question : On devrait se demander simplement à quoi sert le travail. Réponse : S'agit t-il de permettre à TOUS de vivre de manière correcte ou s'agit t-il d'un moyen pour certains de s'enrichir au détriment des autres parce qu'ils ont les bras plus gros ?
Pierre (anonyme),
lundi 13 février 2012 à 09:05
Le slogna "travailler plus pour gagner plus" était un mensonge, un einsulte et un objectif de vie discutable. - un mensonge car pour gagner plus, il ne suffit pas de travailler plus. Il faut aussi et surtout vendre mieux. - une insulte car cela laissait penser que ceux qui sont pauvres ou seulement "pas riches" sont des feignats et qu'à l'inverse tous les riches ont mérité leur richesse par le travail. Aujourd'hui, c'est la seconde étape: on voudrait nous faire travailler plus sans rien en plus. Question: à combien d'heure par semaine faudra-t-il arriver pour nous aligner sur les chinois ou indiens payés 10 fois moins que nous? Le rétablissement de l'esclavage serait-il devenu l'objectif ultime de notre civilisation? Nous en somme bien sût loin mais on sent que certains en rêvent secrètement.
Anonyme (anonyme),
vendredi 10 février 2012 à 09:31
En lien ci dessous la page du "Petit Livre Noir des Retraites" de G. Démos : Malheureusement non médiatisé, ce livre est à découvrir absolument avant les présidentielles de 2012 ! Humour et documentation sont réunis. Tout est vrai, délaissant droite et gauche : ce livre nous renvoie à notre capacité à réfléchir et à nous indigner ! http://www.facebook.com/pages/Le-petit-livre-noir-des-retraites-Démos/185082138211122