dossier
 

Présidentielle : les propositions à la loupe Présidentielle :les propositions àla loupe

Présidentielle : les propositions à la loupe
publié le 01/02/2012

Tous les lundis, la rédaction de France Inter met à l'essai les propositions des candidats à l'élection présidentielle : éducation, logement social, chômage... Les grands enjeux de la campagne sont passés au crible des questions des journalistes, des spécialistes et des électeurs.

 

un dossier de

Photographie de Thibault Lefèvre

Thibault Lefèvre

Journaliste
Photographie de Anne Jocteur Monrozier

Anne Jocteur Monrozier

Journaliste
Photographie de Valeria Emanuele

Valeria Emanuele

Journaliste
Photographie de Philippe Bardonnaud

Philippe Bardonnaud

Journaliste
Photographie de Mariel Bluteau

Mariel Bluteau

Chargée d'édition multimédia / Graphiste
Pascal Arroyo

Pascal Arroyo

Stagiaire pôle multimédia
Contributions closes
62
commentaires à propos de ce dossier
Anonyme (anonyme),
jeudi 09 février 2012 à 09:

J'ai déjà fait la remarque à France Inter au lendemain de l'émission "des paroles et des actes" lorsque JL Melenchon était invité : pas un mot.
Un silence "coupable" à l'opposé du sentiment populaire, toutes classes sociales confondues.
Il est navrant d'entendre des "personnalités" invitées comme Hortefeux, lorsque JL Melenchon, Pierre Rhabi et d'autres véhiculent des idées, des convictions, des alternatives.
Ecouter une radio de qualité a un coût : celui de la propagande d'une pensée politique unique...
Allez voir "Les nouveaux chiens de garde" si vous avez la chance de trouver des salles qui ne le censurent pas.

Place au peuple (anonyme),
mercredi 08 février 2012 à 13:

10 000 personnes hier soir à Villeurbanne pour le meeting du Front de gauche avec JL Mélanchon, plus de 4000 sur internet sur http://www.placeaupeuple2012.fr/, des écoutes collectives, des téléspectateurs sur BFM tv et I télé. Et "RIEN SUR LES GRANDS MEDIAS"!! Doit-on encore les appeler grands? Mr Bayrou qui peine à réunir 1500 personnes en copiant le vocabulaire de Mélanchon est-il plus digne? On ne vous demande pas d'adhérer aux propositions du front de gauche mais de respecter le peuple et la démocratie en faisant votre travail de journalistes.

Mammie FAIRFAUXCILS (anonyme),
lundi 06 février 2012 à 20:

C'est bizarre, que personne dans le monde politique ne propose
1) de construire en hauteur et sur les toits de nos villes des logements basse consommation, voire à énergie positive, avec réquisition du foncier.
2) d'en profiter pour rendre cette opération super-esthétique , et verte, par l'emploi des jardins et du verre, des ponts, des passerelles, des belvédères, des cafés...
De l'imagination, que diable ! Nous sommes au 21è siècle...
3) d'épargner ainsi nos terrains agricoles et forestiers précieux.

Incognitototo (anonyme),
lundi 06 février 2012 à 19:

Supprimez les rémunérations des intermédiaires immobiliers au pourcentage (agence, architecte, promoteurs, gestionnaires, et cetera, et cetera) et vous verrez que la spéculation artificielle diminuera drastiquement...

Olivier (anonyme),
lundi 06 février 2012 à 19:

Ce qui me choque, et qui n'a l'air ne choquer plus personne, c'est qu'un propriétaire rembourse ses mensualités de prêt avec les loyers. Cela veut dire que c'est donc le locataire qui paye le logement. Et qui possède le bien au final ?
Ne serait-ce pas plus juste que le propriétaire contribue à au moins la moité de l'acquisition puisqu'elle lui revient ?
Actuellement, seuls quelques uns sont "solvables" du point de vue des banques pour l'acquisition et ce sont les non-solvables qui au final payent le bien.
Est-ce juste ?

Michel Yann (anonyme) @ Olivier (anonyme),
lundi 13 février 2012 à 15:

Il y a 30 ans les institutionnels étaient les loueurs mais ils ont vendus leurs immeubles à des groupes financiers, surtout étrangers, qui les ont vendus par appartements pour dégager des bénéfices. pourquoi?
Si l'on veut que les loyers baissent, comme en Allemagne, il faut supprimer l'allocation logement.
Quand au problème de l'achat avec les loyers, nous ne sommes pas loin des 50% comme vous le demadé, entre l'apport, les taxes et impôts, , l'impot foncier, et la plus value

Michel (anonyme) @ Olivier (anonyme),
mardi 07 février 2012 à 19:

Bien vu , je suis tout à fait d accord en France l immobilier est devenu un placement spéculatif pour ceux qui peuvent emprunter et bien entendue cela contribue à la hausse ,la France est un pays d épiciers et de rentiers .La solution faire comme en Allemagne ou ce sont les institutionnels qui finance le parc locatif avec des perspectives de rendement sur des périodes de plus de 30 ans .

Anonyme (anonyme),
lundi 06 février 2012 à 19:

Nous avons acheté un f3 à Paris avec 4000 € de revenu par foyer, mais celui ci mesure 46m2 et nous nous sommes endetté sur 20 ans. Si on bloque la valeur de mon bien, j'aurai payer 500 000 € pour rien (coût de mon bien plus le prêt).

Sam (anonyme),
lundi 06 février 2012 à 19:

Bonsoir, je vis sur la côte atlantique en bretagne, nos communes sont de plus en plus touché par le problème des résidences secondaires et nous, riverains n'avont pas le pouvoir d'achat pour investir. Une taxe sur les résidences secondaires seraient elle envisageable ? De nombreux logements sont accessible à la location de septembre à juin et l'été nombreux d'entre nous sont obligés de dormir en toile de tente ou en caravane pour laissé la place aux touristes qui viennent de plus en plus nombreux profiter de nos plages!!! Vous parlez de loyer, mais je pense que l'accès à la propriété est un droit légitime pour chaque citoyen. Ces problèmes sont récurent dans toutes les zones touristiques ..

joel (anonyme),
lundi 06 février 2012 à 19:

Actuellement pour les primo accedent c'est la cata! Sur la cote d'azur (mais c'est la même chose en savoie ou en région parisienne ou à la frontière luxembourgeoise) avec 2 salaires d'ingenieurs (certes 3400 € net par mois sur 12 mois à 2 en empruntant sur 22 ans à 30% des revenus) on ne peut se payer qu'un 2 pièces et encore il faudra trouver les moyens pour refaire des travaux (isolation, électricité, et encore d'autres surprises) Bref l'ideal pour fonder une famille... ça concerne tout le monde!