Le Secours Populaire et le réseau de piscine Recréa offrent un stage de natation d'une semaine à 630 enfants âgés de 6 à 12 ans, partout en France. Ces cours sont destinés à des familles qui n'ont pas les moyens de s'offrir des leçons privées, en dehors de l'école.

Pour la 6ème année consécutive, Le Secours Populaire lance son opération "Comme un poisson dans l'eau"
Pour la 6ème année consécutive, Le Secours Populaire lance son opération "Comme un poisson dans l'eau" © Radio France / Caroline Félix

Pour la sixième année consécutive, Le Secours Populaire propose l'opération "Comme un poisson dans l'eau", pour apprendre aux enfants à bien nager. À la fin du stage de cinq jours, ils vont passer une épreuve-test pour décrocher leur brevet de natation qui leur permettra de pratiquer des activités nautiques. L'opération a été lancée officiellement ce mardi au centre aquatique Le Dôme de Vincennes.

Vaincre la peur de l'eau

Clément, le maître-nageur a prévu un programme précis pour ses 12 élèves : "On débute avec de la flottaison, avec la frite, et petit à petit, on va essayer d'enlever la frite et de commencer une propulsion par les jambes, par les bras, d'introduire la respiration et de leur enlever quelques a priori sur l'eau." Le maître-nageur constate une progression rapide du niveau : "On voit déjà plus de sourires et moins de peur sur les visages qu'hier."

L'une des premières étapes pour les enfants a été de vaincre la peur de l'eau, qui touche beaucoup de petits stagiaires.
L'une des premières étapes pour les enfants a été de vaincre la peur de l'eau, qui touche beaucoup de petits stagiaires. © Radio France / Caroline Félix

L'une des premières étapes pour les enfants a été de vaincre la peur de l'eau, qui touche beaucoup de petits stagiaires. Comme Amor, 7 ans qui, en commençant le stage, ne peut pas se passer des frites : "Je me suis noyé une fois en voulant montrer à mon frère comment je sautais. Je suis resté une minute dans l'eau !". Mais il est tout fier d'avoir pu évoluer dans le grand bain profond de 4 mètres : "Avec mes lunettes, j'ai vu comment c'était profond, et c'est stylé le fond, avec le béton et l'eau c'est joli et en plus on fait du sport !"

Diplôme de fin de stage

Pour Erik, bénévole au Secours Populaire, apprendre aux enfants à nager est essentiel pour leur vie sociale : "Plus tard s'ils ne savent pas nager, ils ne pourront pas aller à la piscine avec leurs copains, ni pratiquer des sports nautiques, c'est un vrai cercle vicieux."

Les enfants qui réussissent l’épreuve des 25 mètres repartiront avec un brevet de natation.
Les enfants qui réussissent l’épreuve des 25 mètres repartiront avec un brevet de natation. © Radio France / Caroline Félix

Le but de ces cours est de pouvoir parcourir, à la fin de la semaine, 25 mètres dans le grand bassin sans matériel. Les enfants qui réussissent cette épreuve repartent avec un brevet de natation, indispensable pour la pratique de la voile ou du kayak, par exemple. 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.