Ce jeudi, le nouveau service d'Apple, Arcade, fait partie des nouveautés lancées avec le nouveau système d'exploitation iOS13. Présenté comme un "Netflix" du jeu vidéo, il possède un catalogue taillé pour le jeu sur mobile. Un modèle économique innovant mais qui ne révolutionne pas le mode de consommation des jeux.

Le service est accessible avec les appareils sous iOS13, lancé ce jeudi
Le service est accessible avec les appareils sous iOS13, lancé ce jeudi © Radio France / JB

Le service avait été dévoilé en grande pompe par Apple lors une conférence de presse en mars dernier : Apple Arcade, un service de jeux vidéo par abonnement. Plusieurs mois plus tard, le service est lancé en même temps que le système d'exploitation iOS13, comme partie intégrante de l'App Store, le magasin d'applications, qui se dote pour l'occasion d'un nouvel onglet. 

Le principe du service est simple : pour 4,99 euros par mois, l'utilisateur qui souscrit à l'abonnement a la possibilité de jouer en illimité à n'importe lequel des jeux du catalogue d'Apple Arcade. 

Ludothèque bien fournie

Le principal atout du service, c'est son catalogue de jeux, pourtant plus réduit que prévu (une soixantaine de jeux au lieu d'une centaine promis initialement) mais varié et qualitatif : tous les jeux sont inédits, avec quelques déclinaisons de grosses licences comme Lego ou le célèbre Rayman

Ainsi, parmi tous les jeux proposés, il y en a pour tous les goûts et surtout pour tous les types de joueurs : certains, comme What The Golf, jeu de golf déjanté où la balle n'est pas forcément ce que l'on croit, occuperont très bien des parties rapides sur smartphone. 

Parmi nos préférés dans cette catégorie, on notera aussi Mini Motorways, suite de Mini Metro, casse-tête dans lequel l'enjeu est de construire le réseau routier d'une ville, ou encore Frogger in Toy Town, dans lequel vous incarnez une grenouille qui doit se frayer un chemin dans une chambre d'enfant. 

Le jeu Mini Motorways permet de construire un réseau routier
Le jeu Mini Motorways permet de construire un réseau routier / Capture d'écran

On trouvera également dans le catalogue des jeux pour enfants comme Word Laces, où il faut reconstituer des mots, ou le très mignon Way of the Turtle, jeu de plate-formes classique dans lequel vous incarnez une tortue qui doit retrouver sa madame tortue pendant sa lune de miel. Comme une bonne partie des jeux d'Apple Arcade, il peut se jouer de façon tactile ou en ajoutant à l'appareil une manette sans fil. 

Dans Way of the Turtle, vous incarnez cette mignonne petite tortue
Dans Way of the Turtle, vous incarnez cette mignonne petite tortue / Capture d'écran

Enfin, certains jeux se veulent bien plus ambitieux. C'est le cas de Cat Quest II, un jeu de rôle dont le premier volet est aussi disponible sur consoles de jeu, ou Oceanhorn 2, jeu d'aventures aux faux airs de Zelda. 

Bon modèle économique, mais téléchargements obligatoires

Avec cette offre agressive à un prix attractif, Apple propose un dispositif qui présente un bon rapport qualité prix, le montant de 4,99 euros correspondant au prix que peut coûter un jeu complet sans publicités ni achats intégrés. Le modèle économique peut inciter des joueurs à essayer des jeux qu'ils n'auraient pas acheté autrement. D'autant plus que l'abonnement donne accès au catalogue sur iPhone mais aussi sur iPad et Mac. 

En revanche, sur le fonctionnement, aucun changement notable : l'abonnement à Apple Arcade permet seulement de télécharger les jeux sous la forme d'applications. Pas de "cloud gaming" ni de streaming comme le promet Google avec son offre Stadia. Ce qui permet aux jeux d'être praticables hors ligne ou avec une mauvaise connexion... mais qui présente, en contrepartie, l'inconvénient de rendre une partie des jeux inaccessibles aux joueurs qui n'ont pas une connexion wifi sous la main (les jeux les plus volumineux pèsent près de 2Go) ou un appareil avec une forte capacité de stockage. 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.