À droite, on tire un bilan des municipales en demi-teinte, satisfaisant dans les petites communes et villes moyennes. Décevant dans les grandes villes avec des défaites face aux candidats écolos comme à Bordeaux. Au lendemain, les LR voudraient donc bien prendre le train vert en marche.

Damien Abad, président du groupe LR à l'Assemblée nationale, envisage une "task force" écologiste chez Les Républicains
Damien Abad, président du groupe LR à l'Assemblée nationale, envisage une "task force" écologiste chez Les Républicains © AFP / Ludovic MARIN

Depuis Jean-Louis Borloo et le Grenelle de l'environnement, l'écologie est la grande absente des réflexions à droite. Une "erreur" à laquelle Laurent Wauquiez, ancien patron des LR, avait voulu remédier en nommant un référent écolo dans son shadow cabinet, le député Martial Saddier. Mais depuis, pas grand chose, reconnaît le président du groupe à l'assemblée Damien Abad, qui promet que ça va changer, "parce que je vais m'en occuper" .

Task force

Le plan de Damien Abad : créer une task force d'une quinzaine de personnes, élus locaux, députés, experts. Trois mois de travail avant les journées parlementaires début octobre dont l'écologie sera l'un des thèmes. 

"Aujourd'hui, il y a peu de personnes qui disent, 'je vote LR car vous avez un bon programme écologique'. Par contre j'en connais qui nous disent, 'je ne vote plus pour vous, parce que sur l'écologie vous ne dites quasiment rien'. Donc il nous faut construire."

Ne pas courir après les Khmers verts

Damien Abad qui met en garde : oui au travail de fond, et non aux slogans ou au verdissement artificiel, "il faut respecter notre ADN". "Ne surtout pas courir après les Khmers verts" dit aussi le député de la Manche Philippe Gosselin. Alors, quelle différence fondamentale avec EELV ? Eric Diard, député engagé dans le collectif transpartisan Accélérons la transition écologique et solidaire, répond. 

"Les verts c'est la décroissance, c'est l'écologie punitive. Vous avez une grosse voiture, vous allez payer plus. Nous nous voulons encourager, donner encore plus de crédits d'impôts pour les véhicules hybrides. Nous n'avons pas une philosophie du bâton mais de la carotte."

Une nouvelle NKM

Eric Diard, qui, au delà de cette Task force, souhaite l'écriture d'un vrai programme écologique pour 2022. De la cohérence aussi au sein du parti. "Quand des députés signent récemment une tribune dans Valeurs actuelles, pour conserver les chasses traditionnelles, ils nous ridiculisent". 

Les LR en quête aussi d'une figure qui incarnerait ce tournant. Un député sourit, "il nous faudrait une nouvelle NKM".

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.