Avec la campagne vaccinale anti-Covid, la pratique du "vaxxie", un selfie pris alors qu'on se fait vacciner, est de plus en plus populaire aux États-Unis.

Des soignants posent fièrement après avoir subi la première injection du vaccin anti-Covid.
Des soignants posent fièrement après avoir subi la première injection du vaccin anti-Covid. © Capture d'écran Twitter

L’anglicisme "vaxxie" n'est rien d'autre que la contraction de vaccin et de selfies. Encore peu utilisé en France, avec une campagne de vaccination au ralenti ciblée sur les plus anciens, souvent peu adeptes des nouvelles technologies, ce terme fait un tabac outre-Atlantique, notamment à l’initiative du corps médical. Et si en France, beaucoup doutent des bienfaits de la vaccination, aux États-Unis, le remède semble être devenu très "tendance" et notamment dans le milieu hospitalier. 

Immortaliser l'instant

Des milliers de médecins et de soignants ont en effet été les premiers à recevoir une injection, avec un million de doses distribuées en priorité dans les centres de santé. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Beaucoup comme le docteur Jonathan Tijerina, interrogés sur CNN, ont voulu immortaliser le moment, avec donc un vaxxie, un selfie en blouse bleue, piqûre dans le bras gauche et sourire masqué :

"Mon bras gauche est désormais plus gros que mon bras droit. Je me sens plus vivant que jamais. J’ose désormais espérer que ma photo puisse être un message d’encouragement."

Un geste, donc, pour convaincre les millions d’Américains qui doivent se faire vacciner prochainement : 30 millions de doses sont prévues pour les publics prioritaires avec notamment les personnels des supermarchés, les instituteurs, et les résidents des maisons de retraite.  

Joe Biden, Kamala Harris... 

Le président élu Joe Biden et sa vice-présidente Kamala Harris n'ont pas échappé à cette tendance. "Aujourd'hui, j'ai reçu le vaccin anti-Covid", a tweeté la première femme à accéder à ce poste aux États-Unis, ajoutant qu'elle était "extrêmement reconnaissante" envers les soignants, les scientifiques et les chercheurs qui "ont rendu ce travail possible"

"Lorsque vous êtes en mesure de prendre le vaccin, faites-le. Il s'agit de sauver des vies." (Kamala Harris)

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix