C’est un phénomène musical et il est français. Le clip "Bande organisée", qui réunit dans une même chanson les rappeurs marseillais de la génération actuelle, affiche 140 millions de vues sur YouTube. Et sa diffusion s’accélère de jour en jour. Un record dans l’histoire de la chanson française.

"Bande Organisée" a été certifié diamant en 38 jours.
"Bande Organisée" a été certifié diamant en 38 jours. © capture d'écran

"Bande organisée" est le premier opus du projet "13' Organisé", imaginé par JUL et qui regroupe tout le gratin du rap marseillais. Ancienne et nouvelle génération : 50 artistes figurent au générique avec comme projet : mettre la lumière sur Marseille et ses rappeurs. 

Un album collectif "made in Marseille" 

Car, au-delà de la musique, le clip met en scène une ville populaire à l’identité forte. La maxime locale, "fier d’être marseillais", fait un retour en force avec ce succès planétaire. Un sentiment général résumé par Cherif : "C’est rien 140 millions quand chaque être humain sur terre a une partie refoulée de Marseille en lui". Enfant des "quartiers", comme on qualifie les jeunes des cités ici, Chérif est aujourd’hui cadre dans un studio de production de jeux vidéo. "Ce que j'aime vraiment, c'est que d'habitude, ces rappeurs là, ils sont en concurrence. Là, vraiment, ça fait un collectif."

Enzo a suivi un parcours identique. Pour lui, ce clip illustre avant tout la fraternité au sein d’un milieu, celui du Rap où c’est loin d’être pourtant la règle : "C'est vrai qu'à Marseille il y a moins de clashs et de clans qu'a Paris, mais ce qui est fort c'est que ça n'avait jamais été fait nulle part d'avoir autant de rappeurs mélangés sur un même projet. Ils récupèrent tout le monde : les anciens, les nouveaux. Et c'est ça qui est fou : d'arriver à faire un mélange générationnel sur des sons qui sont quand même dans l'air du temps". Surtout, pour Enzo, ce projet est représentatif de la solidarité que l’on retrouve dans les quartiers populaires de Marseille. "Ils ont une notoriété énorme, mais ils restent eux même. Je suis vraiment fier de ça pour le coup."

Un morceau inclassable !

Sur le plan musical, le morceau est un patchwork improbable. Les fondamentaux du rap sont présents, mais soudain une samba brésilienne impose une autre rythmique. Zumba Cafew Carnaval de Soso Maness est d’ailleurs devenu le tube dans le tube. Zac est un musicien de réputation internationale dans sa spécialité : les bandes sons pour les séries ou les jeux vidéo. S’il a eu du mal au début avec "Bande organisée", musicalement parlant, il reconnaît que la rythmique progressivement s’empare de l’auditeur. Autre remarque, le clip sort des standards habituels pour ce qui est de la durée, puisqu’il dure près de 6 minutes, soit le double d’un morceau de rap classique.

Un business indirect

Les vues sur Youtube, ce ne sont pas des ventes d’albums. Pourtant les sources de revenus vont être multiples pour les rappeurs qui ont participé à l’aventure. Zino les connaît bien. Il a fait partie d’un groupe en vogue il y a 10 ans : "Révolution urbaine". Lui aussi est sorti des cités, il s’est lancé dans les affaires en créant "La firme" une société qui les met en relation avec des marques. "Ça braque les projecteurs sur les plus grands et assoit leur notoriété. Mais c’est surtout un tremplin financier pour les moins connus, avec derrière la possibilité de lancer ou relancer leur carrière. Soso Maness fait partie de ceux-là. Il est en train d’exploser. Les gens découvrent son album 'Mistral', superbe et pourtant passé inaperçu !"

Le disque Bande Organisée sorti mi-août comprend 13 titres. Le second clip mis en ligne  sur YouTube et intitulé "L’étoile sur le maillot" a dépassé en quelques jours les 8 millions de vues !

"Bande Organisée" a été certifié diamant en 38 jours. 5 titres sont au Top 10 single.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.