Vous courez en permanence après le temps et souhaitez ralentir pour mieux organiser votre vie privée et professionnelle ? Voici tous les conseils pour vous libérer le plus possible de cette source de stress au quotidien, et ne plus vous sentir constamment en retard ou surchargé de travail.

Quelques conseils pour savoir prendre son temps et arrêter de courir dans tous les sens
Quelques conseils pour savoir prendre son temps et arrêter de courir dans tous les sens © Getty / Wilhelmina Cornelia Van Der Zwan / EyeEm

Comment mieux prendre soin de soi-même sans avoir à regarder sa montre en permanence ? Le youtubeur et ancien grand procrastinateur Fabien Olicard, les psychiatres Christine Mirabel-Sarron et François Lelord, invités de Grand Bien Vous Fasse, vous donnent quelques astuces pour mieux apprendre à gérer votre temps : 

Prendre le temps de comprendre son rapport au temps

Christine Mirabel-Sarron : "Notre rapport au temps est souvent biaisé : il y a un décalage entre la façon dont on passe son temps et ce qui se passe en réalité. C'est une source de stress permanente que l'on peut maitriser en se remettant en question.

ll faut se demander quels sont ses besoins au niveau du temps, ce que l'on veut le plus (être plus au calme, être plus cool, être à l'heure, penser à soi-même...). L'important, c'est de trouver son objectif, comprendre son problème par rapport au temps, savoir ce qu'on en fait". 

Noter dans un coin comment mieux s'organiser 

Christine Mirabel-Sarron : "On peut se munir d'un agenda et commencer par évaluer le temps qu'on a devant soi en fonction de ce qu'on a à faire. C'est comme cela qu'on va réduire sa charge mentale. Il faut noter ce qui est confortable de ce qui ne l'est pas, ce qui est important de ce qui ne l'est pas. Il faut identifier les périodes inutilisées de la semaine. 

Il faut faire un état des lieux sur une journée, heure par heure, sur une semaine

Fabien Olicard : "L'agenda est un guide pour ne pas oublier de prendre son temps ! C'est un repaire grâce auquel on peut sans cesse adapter le temps pour soi, le temps personnel, le temps obligatoire, le temps de travail.

Il existe aussi "la matrice d'Eisenhower" qui consiste à faire deux colonnes : "Urgent/pas urgent et important/pas important", de sorte à classifier les tâches de la journée, qu'elles soient personnelles ou professionnelles. À partir de là, on voit ce qui est vraiment urgent et important, ce qui doit être fait maintenant ou plus tard. Ca permet d'y voir plus clair". 

Se déconnecter de son smartphone 

Fabien Olicard : "C'est tout ce temps qui devrait être consacré pour vous-même et qui est consommé là-dedans. On se met constamment sur le téléphone pour aller chercher une information, on y reste sans fin alors qu'on ne l'a pas forcément décidé".

Arrêtez de vouloir en faire toujours plus

Fabien Olicard : "C'est la grande idée reçue : dès qu'on parle de gestion de temps ou d'organisation, beaucoup de personnes pensent à la productivité : travailler plus. On a l'impression qu'il faut en faire plus tout le temps parce que c'est ce qui résonne dans la société aujourd'hui"

Christine Mirabel-Sarron : "La personne désorganisée qui multiplie les dossiers va se sentir très productive et peut estimer que du temps pour elle-même sera du temps de perdu... Il faut se demander au contraire ce qu'on préfère privilégier et pourquoi

S'organiser, c'est être flexible avec ce qu'on a à faire, il faut sans cesse s'adapter au fil de la journée et éviter d'être esclave du temps. Il faut savoir se respecter quant à ses objectifs, ne pas hésiter à faire les choses par étapes".

Gérer son temps c'est d'abord penser à soi-même

Fabien Olicard : "Tant mieux si on veut mieux gérer son temps pour mieux glander dans le canapé. Maitriser son temps, c'est baisser sa charge mentale en priorité ! Il faut arrêter de croire que prendre son temps c'est le perdre. Il faut être flexible, souple avec soi-même. Surtout, ne culpabilisez pas et ne jugez pas les choses que vous avez envie de faire, il faut vraiment vous écouter, décider quand vous voulez être interrompu". 

Deux principes de bases à suivre : la liberté et l'autonomie

François Lelord : "Il faut d'abord prendre du temps pour soi-même plutôt que de gérer toutes les corvées en priorité. C'est important de ne pas se laisser manger par le temps. Si, au travail, on dit souvent qu'il faut aligner ses objectifs avec ceux de l'entreprise, c'est surtout très important d'aligner ses tâches du quotidien avec ses objectifs de vie.   

Demander de l'aide, déléguer certaines tâches

Fabien Olicard : "Quand on voit que ça sature, qu'on manque de temps, on peut aussi se faire aider par d'autres personnes. Ca peut être l'entourage, la famille, les amis ou ça peut être en engageant quelqu'un pour ce rôle-là".  

Dîtes-vous qu'à la base, l'homme n'est pas fait pour s'organiser

François Lelord : "Quand nous étions des chasseurs-cueilleurs, on n'avait pas à gérer notre temps, on partait à la chasse, et quand il faisait nuit on se mettait dans notre abri. La gestion du temps est venue avec la sédentarisation, l'agriculture, l'industrie". 

Savoir dire non au temps et à celui que l'on accorde aux autres

François Lelord : "Si on ne sait pas dire non, si on ne sait pas refuser quelque chose, on laisse les autres s'approprier notre temps. Vous pouvez vite vous retrouver engloutis par le temps que vous donnez aux autres". 

Le risque c'est de se faire manger par son environnement

Mieux gérer ses émotions pour mieux gérer son temps 

François Lelord : "Il faut combattre l'anxiété, la culpabilité voire même la colère par rapport à l'immédiateté. Ce sont ces sentiments qui vous font exploser, et parfois contre des personnes qui se trouvent là devant vous et qui ne sont pas responsables de la mauvaise gestion de votre temps".  

Aller plus loin

🎧 RÉÉCOUTER - Comment mieux gérer son temps ?

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.