La vétérinaire, Laetitia Barlerin, la journaliste, Isabelle Collin, et l’écrivain, Bernard Werber, ont une passion commune : les chats. Invités de "Grand Bien Vous Fasse", tous trois décryptent quelques-uns de leurs mystères et observent les bienfaits de cet animal "domestique" sur notre santé.

Dans la tête d'un chat Maine Coon
Dans la tête d'un chat Maine Coon © Getty / ULTRA.F

Laetitia Barlerin publie une nouvelle édition de son essai, Chats, tout ce qu'ils essaient de nous dire, aux éditions Albin Michel. Invitée de Grand Bien Vous Fasse, elle explore en détails la relation que nous construisons avec eux et nous donne des clefs pour les comprendre, et mieux nous comporter.

C’est l’iconique chat de gouttière qui remporte la palme de l’intégration au sein des foyers français, il y en aurait 14 millions, bien installés sur nos sofas (pour 5 % seulement de chats de race). Parmi les espèces chouchous des Français, on signale le Maine Coon : un chat géant (plus d’un mètre !) qui vient du Maine, aux États-Unis. "C’est un chat aux poils longs et au tempérament affectueux et paisible qui a détrôné le chat persan dans le cœur de nos concitoyens. Il a le caractère d’un chien et plaît beaucoup à la gente masculine" précise le Docteur Laetitia Barlerin, "il aime accueillir les invités, il peut même suivre son maître en laisse dans la rue." Très en vogue également : _"les espèces de chats sauvages, mais ces derniers demandent beaucoup de stimuli et ne sont pas très faciles à élever en appartement."_

Chat d'appartement...
Chat d'appartement... © Getty / Giulia Fiori

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les chats, sans oser le demander…

Laetitia Barlerin s'efforce de faire tomber un certain nombre d’idées reçues sur le chat :

Loin d’être asocial, le chat aime la compagnie des hommes !

Le chat domestique est-il heureux ?

"Une étude de 2019, menée par des chercheurs en Oregon, démontre que le chat s’attache à ses maîtres comme un enfant à ses parents" annonce Ali Rebeihi. 

Laetitia Barlerin, vétérinaire de métier explique : "Lorsqu’un chat "patoune" (ce geste qui consiste à malaxer vos genoux), il reproduit le geste du chaton sur la mamelle de sa mère pour avoir plus de lait. Le ronronnement du chat lui vient de son plus jeune âge, on peut donc dire que le chat voit en ses maîtres une sorte de seconde mère."

Le chat et l'homme font-ils bon ménage ?
Le chat et l'homme font-ils bon ménage ? © Getty / Adam Kuylenstierna

L’écrivain, Bernard Werber, adepte des chats, temporise :  "Même s’ils nous aiment, les chats se débrouillent très bien sans nous. Ce qui est passionnant chez eux, c'est qu’il n’ont pas perdu leur instinct sauvage.

On les prive de sexe sans leur demander leur avis, on leur impose notre rythme de vie et on les enferme dans des pièces où ils ne peuvent pas atteindre les poignées. Ils sont tout de même nos otages ! 

Au nom de l’amour, on n’est pas très généreux avec eux. L’héroïne de mon roman rappelle que c’est un système dans lequel ils donnent beaucoup et reçoivent peu". 

Pour le docteur, Laetitia Barlerin, "un chat peut tout à fait être heureux en appartement, il suffit qu'il n’ait pas connu de jardin et de tout faire pour son bonheur."

Pourquoi les chats font-ils tout tomber ?

La journaliste Isabelle Collin (revue Miaou) explique : "Certains chats restent très chatons dans leur tête pendant longtemps et continuent d’explorer leur environnement. Enfin, il y a des chats qui s’ennuient et font une bêtise pour provoquer une réaction chez leur maître… Faire bouger les choses d'un coup de patte provoque notre attention et nous fait quitter notre smartphone…" poursuit la vétérinaire, il ne faut pas délaisser trop longtemps nos animaux de compagnie.

Quelques conseils éducatifs du docteur Laetitia Barlerin

Il ne faut jamais punir un chat mais on peut lui apprendre les interdits
Il ne faut jamais punir un chat mais on peut lui apprendre les interdits © Getty / Westend61

Doit-on les punir en cas de bêtise ?

La première chose que je dis en consultation, c’est « Jamais de punition ! »

"Il ne faut jamais punir un chat. Il n’y a aucune hiérarchie ou de rapport de domination possible avec un chat, explique la vétérinaire. Il suffit de taper dans ses mains en disant non ! Il ne faut ni les taper, ni hurler. Une punition ne peut que les stresser et enclencher une anxiété. Cependant, on peut apprendre un certain nombre de règles aux chats, comme de ne pas mettre le canapé en pièces ou de ne pas manger les fils électriques…"

Comment les nourrir ?

"Le chat est un carnivore strict, comme il est difficile de lui fournir des proies, il faut lui donner de la viande. Il faut oublier le régime végane !"

Les chats font-ils bon ménage avec les enfants ?

"Grandir avec un chat diminue les risques d'allergies et des pathologies ORL. Le chat, s'il est respecté, est un très bon compagnon."

Comment le caresser ?

"Il faut éviter les pattes, la queue et le ventre pour certains. En général, ils aiment être caressés sur le cou et la tête. Certains chats, qui n'ont pas rencontré d'humain dans les trois premiers mois de leur vie, ne veulent pas être caressés. Dans ce cas, vous pouvez les caresser avec un pinceau à maquillage pour les amadouer."

Le langage du chat : du miaulement au ronron 

Chat caressé et ronron thérapeutique...
Chat caressé et ronron thérapeutique... © Getty / Emily Deltetto

_"Le répertoire vocal du chat est très riche, chaque chat a son propre miaulement, il le construit en fonction de son maître. Le chat en use et en abuse car c’est son moyen d’entrer en contact avec les hommes. Un chat dans la nature miaule avec sa mère puis s'arrête",_ explique la vétérinaire. La journaliste Isabelle Colin observe de son côté "une amélioration de la communication homme-chat au fil des années. C'est extraordinaire cette faculté d’adaptation du chat !

La ronron thérapie

Le chat devrait être remboursé par la sécurité sociale. 

Le ronron, ce bruit singulier émis par la plupart des félins, serait produit par des mouvements sanguins dans la veine cave qui provoquerait des vibrations dans tout le corps. Associé par erreur à l’expression d’un plaisir, il peut aussi témoigner d’une souffrance. "Le ronronnement est l’expression d’une émotion forte, raconte la vétérinaire Laetitia Barlerin, qu’il s’agisse de plaisir ou de douleur. En hospitalisation, on voit beaucoup de chats blessés qui ronronnent. C’est très étonnant, on se demande si ce réflexe n’aurait pas une fonction thérapeutique… la fréquence des ronronnements serait la même que celle qu’utilisent les kinés pour améliorer la cicatrisation des lésions.

Le ronron aurait une fonction d’automédication.

_"Leur ronronnement est aussi une manière de nous faire du bien. Quand je souffre, mes chats viennent ronronner à l’endroit où j’ai mal, ils envoient cette vibration à 25 hertz, précisément à l’endroit douloureux !"_ ajoute Bernard Werber.

"Le contact avec un chat et le ronronnement diminuent la pression artérielle et ralentissent le rythme cardiaque, c’est prouvé scientifiquement, explique le docteur Laetitia Barlerin. Sa présence diminue les hormones de stress chez l’homme et provoque une augmentation des hormones du bien-être et des endorphines. Aux États-Unis, les cardiologues recommandent à leurs patients malades de prendre un chat car sa présence diminue de 30 % les risques de crise cardiaque chez les patients fragiles."

Un romancier inspiré par les chats

Chat et souris...
Chat et souris... © Getty / libre de droit

Extrait de La Planète des Chats de Bernard Werber, paru aux éditions Albin Michel :

Un frisson me parcourt du bout de la queue au sommet du crâne. Mes pupilles se dilatent. Mes oreilles se dressent. Mes poils se hérissent. Mes mâchoires se serrent au point de faire crisser mes molaires…

Le romancier Bernard Werber, rendu célèbre par son best-seller, la trilogie des Fourmis, a écrit plusieurs romans sur les chats. Le dernier, La Planète des Chats, raconte l’accession au pouvoir des chats appelés à succéder aux hommes. L’auteur résume ainsi son livre :

422 pages de dents, de griffes, de miaulements et de guerre contre les rats (…) pour un résultat qui se veut plus impressionnant que Le Seigneur des Anneaux et Game of Thrones réunis.

Bernard Werber : "Mon chat, Domino, m’enseigne une recherche du plaisir personnel, il m’apprend à m’étirer et à trouver l’endroit où je me sens bien. On a des leçons d’égoïsme à prendre chez le chat !" 

Aller plus loin

🎧 Réécouter Grand Bien Vous Fasse : Toutes vos questions sur les chats

🎧 RéécouterLa Marche de l'Histoire : L'Histoire du Chat

► Lire : Chats, tout ce qu'ils essaient de nous dire de Laetitia Barlerin aux éditions Albin Michel

► Lire : La Planète des Chats de Bernard Werber, aux éditions Albin Michel

Thèmes associés