Quelles techniques de développement personnel propose le stoïcisme pour mieux vivre ? Tout particulièrement attaché à l'édification d'une sagesse intérieure qui rende acceptable les situations difficiles, il estime que la faute revient au destin qui nous échappe totalement et qu'il nous faut apprendre à accepter.

L'empereur romain Marc Aurèle était un stoïcien de conviction, auteur des "Pensées pour moi-même"
L'empereur romain Marc Aurèle était un stoïcien de conviction, auteur des "Pensées pour moi-même" © Getty / MassanPH

D'après les propos de Roger-Pol Droit, philosophe, chercheur, chroniqueur au journal Le Monde, auteur d'Esprit d'Enfance, et les philosophes, Marie Robert et Thibaut de Saint Maurice, invités de "Grand bien vous fasse" :  

Une philosophie qui peut aider à mieux vivre

Comme l'explique Marie Robert, "il s'agit d'une vraie philosophie de la consolation en temps de crise et ce sont souvent des événements assez extraordinaires qui nous conduisent à agir de cette façon-là".

Souvent, le terme "stoïque" permet dans la vie de tous les jours de qualifier quelqu'un d'impassible et de courageux. Même si ça ne recouvre pas la totalité du stoïcisme, ce rapprochement est valable, tant il s'agit bien, d'après Roger-Pol Droit, "d'une attitude qui relève de la recherche de l'absence de troubles, en faisant preuve d'apathie, de sérénité intérieure, de résistance à la douleur comme à la joie"

Il s'agit de rester avec un thermostat permanent ! 

C'est de manière très générale un examen de conscience qui consiste à travailler sur soi-même et remettre en question ses propres certitudes. Mais en réalité, nous allons voir que c'est bien plus compliqué que cela !

"Ce qui dépend de nous et ce qui ne dépend pas de nous"

Marie Robert souligne qu'il y a au départ deux catégories de choses : 

  • ce qui dépend de nous : les jugements, les désirs, nos actes
  • et ce qui ne dépend pas de nous : le corps, la possession, la réussite, tout ce qui n'est pas dans nos actes 

Nous sommes libres de nos actes mais en revanche tout ce qui n'en dépend pas peut nous rendre facilement faibles face aux situations rencontrées. C'est pourquoi la seule chose que nous pouvons maîtriser, d'après les stoïciens, c'est notre attitude intérieure face à cela. 

Accepter toute situation comme elle vient

Marie Robert souligne que "c'est une doctrine de l'acceptation des événements que nous vivons et qui passe par le contrôle de nos réactions". Bien entendu la souffrance existe, on ne peut la nier mais il faut se contenter d'accepter cet état de fait par sa volonté intérieure pour moins en souffrir

Thibaut de Saint Maurice estime qu'il y a dans cette philosophie "une conscience de l'ordre de la nature qu'il faut connaître et avec laquelle il faut tenter d'entrer en harmonie". Il y a un consentement à la nature qu'il faut laisser s'affirmer en soi. Pour être heureux, il faut simplement vouloir que les choses arrivent comme elles arrivent et respecter cet ordre naturel des causes. 

Il faut se faire à sa condition, s'en plaindre le moins possible [...] tu rendras le mal léger en le considérant comme tel, tout dépend de l'idée que l'on s'en fait

- Sénèque

Devenir insensible ? 

Mais on peut se demander comment il est possible de faire abstraction de tout ? Comment peut-on penser que notre corps ne dépend pas de nous ? Cela veut-il dire que nous n'avons plus guère besoin de faire attention à soi-même ? Il y a quelque chose qui nous pousse à penser que s'il s'agit vraiment de refuser toute douleur éprouvée, faire preuve d'acceptation, de passivité pour être heureux, cela peut vite devenir inhumain ?

En fait, l'idée consiste simplement à se dire que nous pouvons toujours faire de notre mieux en étant bien conscients que tout ce que l'on peut faire ne nous empêche pas de rencontrer des aléas imprévisibles. 

Il n y a pas de masochisme mais simplement le soucis de comprendre pour ne pas subir

- Thibaut de Saint Maurice

N'importe quel stoïcien peut bien sûr éprouver de l'amour, du désir, et est très loin d'être dépourvu d'émotions mais il va tendre à considérer le contraire pour justement mieux maîtriser ses affects. Il s'agit de considérer l'amour et la haine comme étant des facteurs perturbateurs à mettre de côté. 

"La seule chose que nous pouvons contrôler nous dit Roger-Pol Droit, c'est notre for intérieur, notre attitude face à l’événement". Il ne s'agit pas d'être indifférent à tout mais au contraire de faire le choix des attitudes préférables et adaptées. La volonté intérieure rendant plus supportable toute situation. 

Les stoïciens ne sont pas complètement fous, ils préfèrent le confortable à l'inconfortable

- Roger-Pol Droit

Mais il est important de confronter cette pensée à d'autres philosophies où les réponses sont différentes comme l'épicurisme, concurrent direct du stoïcisme ! 

Des limites qui viennent s'opposer à l’Épicurisme 

Quelque part, en cherchant à s'alléger de tous les maux ressentis, le stoïcisme révèle qu'il dépend là d'un aspect aidant et qu'on ne peut pas se dégager absolument de tout affect.

C'est pourquoi Roger-Pol Droit se demande "si chez les Stoïciens, il n'y a pas en réalité une surestimation de son efficacité et si cette philosophie peut vraiment aider tout le monde". Car il y a toujours ce que Thibault de Saint Maurice, appelle "la singularité des situations à prendre en compte"

En effet, contrairement à l'épicurisme, le stoïcisme est connu pour ne pas être "une pensée de l'individu". Ils se définissent dans leur opposition à la recherche du bonheur qui ne réside pas, pour les stoïciens, dans l'intérêt individuel mais dans l'exigence du bien par la sagesse intérieure que chacun peut édifier. Chaque situation difficile est liée au destin et ne dépend aucunement de nous. Tout dans notre vie nous échappe.

Contrairement aux épicuriens pour qui chaque personne est une individualité qui agit et pense différemment, les stoïciens estiment eux que chaque être correspond à un tout et que les choses arrivent nécessairement comme elles arrivent. 

Aller plus loin 

🎧 RÉÉCOUTER - Comment les stoïciens peuvent nous aider dans notre vie quotidienne ? - Émission Grand bien vous fasse

📖 LIRE - Pierre Hadot, Qu'est-ce que la philosophie antique ? (évoqué par Roger-Pol Droit)

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.