Vendredi soir, le monde de la chanson française a remis ses Victoires, pour la 35e édition de cette cérémonie actuelle. Entre curiosités de ce show télévisé et prestations étonnantes, les réseaux sociaux ont largement commenté la soirée.

L'étonnant costume de Philippe Katerine aux Victoires de la Musique
L'étonnant costume de Philippe Katerine aux Victoires de la Musique © AFP / Alain Jocard

Philippe Katerine, Clara Luciani, Pomme, Suzane, Angèle, etc. La crème de la scène française de l'année était réunie, vendredi soir, à la Seine Musicale de Boulogne-Billancourt, pour la 35e cérémonie des Victoires de la Musique, pendant plus de trois heures sur France 2 et France Inter. Comme chaque année, devant leur téléviseur - ou leur radio - les internautes ont vivement réagi à la soirée, notamment sur le réseau social Twitter. Si beaucoup twittaient surtout pour soutenir leurs idoles - Pomme, Angèle et PNL étaient en tête du "Twittomètre" - certains se sont aussi amusés à commenter les meilleurs (ou les plus étranges) moments de la soirée.

Plus d’animateurs que de prix ? 

C'était l'une des particularités de cette soirée : pour les 35 ans des Victoires, France Télévisions avait choisi de mettre pas moins de 14 présentateurs et présentatrices à l'honneur, de Laurent Ruquier à Daphné Burki en passant par Cyril Féraud ou Marie-Sophie Lacarrau. Pour une année où le nombre de catégories était passé de 13 à 8, plusieurs téléspectateurs se sont amusés de voir la cérémonie compter plus d'animateurs que de lauréats. 

Avant le début de la soirée, Sébastien Folin, l'un des animateurs, avait posté un selfie de de ceux et celles qui se sont succédé à la présentation... dans l'ascenseur de la Seine Musicale !

Cette nouvelle formule, sans sketches et avec moins de prix, mais à base de changements réguliers d'animateurs et de pléthore de rétrospectives des années passées (et de la cérémonie en cours) n'a pas convaincu, toutefois, les "twittos", qui ont été nombreux à déplorer le manque de rythme de la soirée, notant même que ces "magnétos" rétrospectifs tendaient à faire regretter les précédentes éditions. 

Parmi les absents de la cérémonie, Michel Drucker et Stéphane Bern ont tous deux fait un clin d’œil à la cérémonie : le premier en ouverture, avec un pas de danse façon Michael Jackson ; le deuxième dans une parodie de l'émission Secrets d'Histoire consacrée à Florent Pagny... en costume péruvien.

La fausse excuse de PNL 

Les premiers lauréats de la soirée étaient le groupe PNL, pour le clip de leur chanson "Au DD". Mais les deux frères qui forment le groupe n'étaient pas présents dans la salle. Une absence expliquée par les animateurs par le fait qu'ils "ont été retenus". Un argument qui a bien amusé les internautes : PNL n'apparaît jamais - ou presque jamais - dans les médias.

Un baiser d’amour sincère pour Hoshi 

Si elle n'a pas remporté la Victoire de la révélation scène, Hoshi a présenté l'un des moments les plus forts de la soirée. A la fin de sa chanson "Amour censure", alors que des enregistrements d'insultes et d'attaques homophobes résonnaient dans la salle, la chanteuse a embrassé une autre femme présente sur scène. Une image reprise à de nombreuses reprises sur les réseaux sociaux par les fans d'Hoshi et par celles et ceux qui l'ont découverte sur scène, comme un appel à la tolérance. 

Philippe Katerine maître des horloges - et des gants en plastique

Pour sa prestation dans "Stone avec toi", Philippe Katerine a opté pour un décor étonnant à base de trous de nez et de doigts gonflables sur scène. Et surtout, pour une veste en gants plastiques gonflés. Un costume de scène qui a étonné les utilisateurs et utilisatrices sur Twitter, qui s'en sont amusés. 

Après la remise du prix de l'artiste masculin, le discours de Philippe Katerine a aussi suscité la sympathie des internautes... malgré sa longueur, elle aussi notée par certains. L'interruption du chanteur, qui proposait de rassembler les artistes "avec pénis" et celles "avec utérus" dans une même catégorie, n'a pas été digérée par tout le monde. 

La reine Ringer 

Après quelques minutes d'une cérémonie dont certains, sur les réseaux sociaux, déploraient un début pas assez rythmé, l'arrivée de Catherine Ringer pour un medley de chansons des Rita Mitsuko a réconcilié Twitter avec les Victoires. Le temps d'une chanson, la quasi-totalité de ceux et celles qui twittaient avec #Victoires2020 se sont tous et toutes accordés à dire que Catherine Ringer était la reine de la soirée.

L’apparition de Jean Jacques Goldman 

Le très rare Jean-Jacques Goldman a fait une rapide apparition filmée pour féliciter Maxime Le Forestier, récompensé par une Victoire d'Honneur cette année. Un petit message surprise qui a étonné les téléspectateurs et téléspectatrices, fans... comme moins fans. 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.