Dick Rivers s'est éteint ce mercredi, le jour de ses 74 ans, des suites d'un cancer. S'il était considéré comme un artiste du passé, resté dans la vague des yé-yé, il a pourtant collaboré, tout au long de sa carrière, avec d'autres grands noms de la chanson française.

Dick Rivers, ici en 2003 à Paris
Dick Rivers, ici en 2003 à Paris © AFP / Matin Bureau

Dick Rivers, artiste "ringard" ? Que nenni. Et il n'y a pas que Didier l'Embrouille qui vous le dira. Tout au long de sa carrière, commencée avec les Chats Sauvages en 1961 et qui se poursuivait encore sur scène jusqu'en 2018, Dick Rivers a collaboré avec de très nombreux autres artistes, dont certains grands noms de la chanson. Retour sur ces collaborations les plus étonnantes autant que fructueuses. 

Alain Bashung

C'était, disait-il, "son frère de musique". Alain Bashung a réalisé une partie des albums de Dick au début des années 70, en tant que directeur artistique de sa maison de disques. Il a également écrit des textes et composé des musiques pour lui, sur les albums "The Rock machine" et "Dick n'Roll". Rétrospectivement, Dick Rivers disait donc en interview qu'il préférait être comparé à Bashung plutôt qu'à Johnny Hallyday.

Ensemble, ils ont formé un groupe : The Rock Band Revival, qui a sorti deux albums en 1974, reprenant les grands standards du rock américain. S'ils ne chantent jamais en duo, ils se partagent les titres de cet album hommage sur la pochette duquel aucun de leurs deux noms n'apparaît. 

Gérard Manset et Alain Chamfort

Sur la pochette, le titre "L'?" laisse planer le mystère. Cet album, qui se nomme "L'interrogation", est un Ovni dans la carrière de Dick Rivers : sorti en 1969, il s'agit d'un concept-album dans lequel le rockeur est accompagné par un orchestre symphonique. Dans cet album, devenu culte avec le temps, c'est un certain Gérard Manset qui écrit et déclame les textes. Et une partie des chansons est écrite par Alain Le Gouvic, qui se fera plus tard connaître sous le nom d'Alain Chamfort. 

Francis Cabrel

Au début des années 90, Dick Rivers et Francis Cabrel, qui n'ont pourtant pas a priori grand chose en commun, l'un représentant le rock et l'autre le folk, ont travaillé ensemble. Sur scène, ils ont monté une série de spectacles communs au cours desquels ils reprenaient les grands standards du rock. "Il chantait du Elvis et moi du Chuck Berry", a raconté Francis Cabrel au journal Sud Ouest. En 2010, ils s'étaient retrouvés une nouvelle fois sur scène, au Bataclan. 

Julien Doré

C'est la collaboration la plus récente de Dick Rivers : en 2018, après une prestation sur le plateau de Taratata, Julien Doré l'a invité à enregistrer une reprise du tube des années 80 Africa de Rose Laurens. Le duo entre les deux chanteurs, accompagné par un clip tourné dans un bar de Pacy-sur-Eure en Normandie, est aussi improbable qu'envoûtant, la voix voilée de Julien Dorée se mariant de façon étonnante avec le timbre grave de Dick. 

Benjamin Biolay, Mathieu Boggaerts et Axel Bauer

En 2006, la carrière de Dick Rivers connait un beau rebondissement, avec un album salué par la critique, et intitulé simplement "Dick Rivers". Et pour son 30e album, il s'offre une galerie d'auteurs de choix : Francis Cabrel notamment, mais aussi Axel Bauer, Mathieu Boggaerts, Benjamin Biolay ou le groupe Mickey 3D. Cette année-là, il est la vedette d'une soirée aux Francofolies de la Rochelle... et pour le jeune public présent au célèbre festival, sa prestation agit comme une révélation. 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.