Invité dans "Boomerang", l'artiste se raconte et a choisi pour une Carte blanche de chanter "Un mur pour pleurer" d'Anne Sylvestre.

Jean-Louis Murat dans le studio de "Boomerang" (capture d'écran)
Jean-Louis Murat dans le studio de "Boomerang" (capture d'écran) © Radio France

Jean-Louis Murat a 40 ans de carrière et plus de 20 albums derrière lui... Cette fois-ci, c’est en italien qu'il se réinvente avec Il Francese

Au micro d'Augustin Trapenard sur France Inter, Jean-Louis Murat a rendu hommage à Bob Dylan, qui l'a "sauvé un peu" dans l'adolescence en faisant naître chez lui sa vocation de musicien, et à Kendrick Lamar, le rappeur américain qui lui a redonné foi en lui-même au moment de la conception de son nouvel album, Il Francese. Peu de chanteurs français dans le Panthéon personnel de Jean-Louis Murat. Juste Pierre Jean de Béranger (1780-1857), le poète dont il a repris des textes dans l'album 1829 (2005), et Anne Sylvestre, la grande dame de la chanson. 

Jean-Louis Murat adore en particulier une chanson de cette dernière, "Je cherche un mur pour pleurer"... Pour lui rendre hommage, il l'a chantée dans le studio de Boomerang.

"Je cherche un mur pour pleurer  / On ne pleure plus, paraît-il / On avale tout, c'est facile / On ne dit plus rien / Lorsqu'on vous crache dessus / On reste serein, la colère / C'est mal vu / On est poli, poli / On tend son cul, merci merci

Cette chanson d'Anne Sylvestre date de 1974, elle y dénonçait avec une voix douce - mais détermination - son amertume devant une société qui déraille, la solitude, la bien-pensance catholique, l'hypocrisie... 

Dans une interview accordé à Sud-Ouest, Jean-Louis Murat y citait la chanson comme l'une des chansons clés : pour lui, c'est du "blues français, pur et dur". Une description qui colle bien aussi à la musique de Murat… 

Anne Sylvestre, grande dame de la chanson

Malgré ses Fabulettes qui ont marqué des générations d'enfant, Anne Sylvestre est surtout une auteure visionnaire, prolifique, profondément humaine. Pour qui connaît le répertoire français, le nom de la dame égale ceux de Georges Brassens (qui l'admirait), Barbara, Boby Lapointe (avec lequel elle a chanté en duo)… On ne le dit pas assez. 

À une époque où les chanteuses sont plus souvent interprètes, elle décide de composer ses propres textes. À 20 ans, elle écrit ses chansons qu’elle chante à sa petite sœur Marie dans la salle de bain. Son premier disque, sorti en 1959, est remarqué en particulier pour le titre Mon mari est parti.

Pour fêter ses soixante et quelques années de carrière, Anne Sylvestre a choisi de remonter sur scène, et qui sait ? Peut-être pour retrouver Jean-Louis Murat à ses côtés ces jours prochains ! 

Aller plus loin

💡 RENDEZ-VOUS Cat Power et Jean-Louis Murat : concert double affiche sur France Inter le 24 octobre. Jean-Louis Murat est actuellement en tournée un peu partout en France.

🎧 ECOUTER 

📖 LIRE AUSSI "Les gens qui doutent" : quand Anne Sylvestre raconte sa chanson

A noter : deux des albums de Jean-Louis Murat viennent d'être réédités, Lilith et Dolorès.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.