Christine Masson livre ici ses souvenirs et anecdotes de ses rencontres avec les monstres sacrés du cinéma - acteurs, réalisateurs, producteurs - qu'elle interviewe depuis 30 ans.

"Aller au cinéma ou faire l'amour" , couverture (détail)
"Aller au cinéma ou faire l'amour" , couverture (détail) © Yann Legendre / Textuel

"Un coup de foudre n'arrive qu'une seule fois dans une vie, l'amour ensuite se définit autrement et revêt de multiples formes".

Pour Christine Masson, le coup de foudre a un titre : Family Life de Ken Loach, vu au tout début des années 1980. C'est par ce film que Christine Masson ouvre Aller au cinéma ou faire l'amour, véritable déclaration d 'amour au cinéma et surtout à ses artisans. Réalisateurs, acteurs, débutants, monstres sacrés... sous la plume de Christine Masson, les rencontres prennent vie comme des scènes de films projetées sur l'écran noir de notre imagination.

Gérard Depardieu qui accepte avec générosité de recommencer l'interview que le Nagra, mal allumé, n'a pas enregistrée ; Maurice Pialat qui lui offre une rose avant de déclencher ses larmes quelques années plus tard ; Harrison Ford qui l'ennuie ; Steven Spielberg qui l'embrasse ; le rire de Jane Campion un soir au festival de Cannes ; le regard de prédateur de Sharon Stone sur sa robe.... Une galerie de portraits qui parfois, l'espace d'une tasse de thé ou d'un éclat de rire, fendent l'armure et ôtent le masque.

Aki Kaurismäki :

Ce n'est pas seulement l'humanité qui est en train de mourir, mais la planète. Alors, il faudra faire ses adieux avec des films. L'art, tous les arts doivent être les derniers à partir. Quelqu'un doit fermer la porte avant de s'en aller.

Un taxi, un métro, un avion. Une brasserie ou le canapé d'une suite, à Paris ou au bout du monde, dans la chaleur d'un studio ou la rapidité d'un "junckett" (interview express). Voir et revoir les films (qui ne sont pas tous les chefs d'oeuvre), préparer les questions, traquer la star (le récit de sa quête de Coluche au dîner des César en 1984 vaut son pesant d'or), la fébrilité de l'attente, le stress de la rencontre... Aller au cinéma ou faire l'amour est également un témoignage aussi concret que sincère de la vie des critiques.

Je n'ai pas peur ! Je l'ai dit tout haut, en entrant dans la pièce comme pour m'encourager avant la rencontre

Le glamour et la finesse des dessins de Yann Legendre incarnent et accompagnent au fil des pages ces rencontres.

Aller plus loin

►ECOUTEZ | "On aura tout vu", le magazine du cinéma animé par Christine Masson et Laurent Delmas tous les samedis à 10h sur France Inter

►LIRE | le livre est disponible sur le site des éditions de Radio France

► ET AUSSI | le site de Yann Legendre

Gérard Depardieu, Tilda Swinton, Francis Ford Coppola
Gérard Depardieu, Tilda Swinton, Francis Ford Coppola / Yann Legendre
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.