Avengers Endgame, sorti en avril dernier et désormais plus gros succès de l'histoire du cinéma, marquait la fin de la troisième phase de l'univers des studios Marvel, spécialisés dans les films de super-héros. Samedi à San Diego, le studio a annoncé ses prochains films... mais aussi plusieurs séries.

Les équipes de Marvel Studios ont présenté les nouveautés pour les années à venir
Les équipes de Marvel Studios ont présenté les nouveautés pour les années à venir © AFP / Alberto E. Rodriguez / GETTY IMAGES NORTH AMERICA

Ca y est : le film "Avengers : Endgame", sorti en avril dernier, est devenu ce week-end le film le plus rentable de l'histoire du cinéma, avec près de 2,790 milliards de dollars de recettes, plus qu'Avatar de James Cameron, qui tenait le record depuis dix ans. Ce film, ainsi que "Spiderman : Far from home", sorti début juillet, marquent la fin de ce que les studios Marvel appellent la "troisième phase" de leur univers cinématographique, qui a commencé en 2016 avec "Captain America : Civil War" pour s'achever il y a donc quelques semaines. 

Avec la fin des contrats de plusieurs acteurs principaux de certaines licences (notamment Robert Downey Jr. dans le rôle d'Iron Man et Chris Evans en Captain America), les amateurs des films des studios Marvel attendaient de savoir comment allait évoluer ce vaste univers, déjà développé dans 23 films en un peu plus de dix ans. Ils ont désormais des réponses : samedi, à la convention Comic-Con de San Diego, les studios Marvel ont présenté le programme des studios pour les années à venir avec beaucoup de nouveautés, sur le fond... et la forme. 

Des séries en pagaille

C'est le nouvel axe de distribution des histoires que va raconter Marvel : en plus des films au cinéma, il y aura désormais des séries produites par le studio. Celles-ci seront disponibles en exclusivité sur la plateforme Disney+ qui sera lancée fin 2019 aux États-Unis, et qui se voit déjà comme concurrent majeur de Netflix. Le catalogue des films Marvel y sera disponible, mais des séries seront produites pour l'occasion. 

Entre 2020 et 2021, il y aura donc pas moins de cinq séries Marvel sur cette plateforme - la plupart avaient déjà été évoquées au moment de la présentation du service de streaming de Disney en avril dernier. Quatre d'entre elles donneront le rôle-titre à des personnages qui jusqu'à présent n'ont pas eu droit à leur propre film : Le Faucon et le Soldat de l'hiver (automne 2020), les Avengers Wanda et Vision (printemps 2021), Loki, le frère de Thor (printemps 2021) et Oeil-de-Faucon (automne 2021). Vient s'ajouter à ces séries une série d'animation, la première produite par Marvel Studios : "What if ?", qui abordera des scénarii parallèles dans l'univers Marvel, étudiant ce qu'il se serait passé si tel ou tel élément de l'histoire avait été différent. 

Suites et spin-off

En 2021, les aventures du docteur Strange, incarné par Benedict Cumberbatch, connaîtront leur suite : "Doctor Strange and the Multiverse of Madness", où le célèbre docteur qui maîtrise les rouages du temps pourrait bien faire officiellement entrer l'idée de "multivers" dans le MCU (Marvel cinematographic universe), un concept déjà évoqué mais pour l'heure pas encore vraiment exploitée selon laquelle l'univers dans lequel évoluent nos héros n'est qu'un univers parmi d'autres, et qu'il est possible de voyager d'un univers à l'autre. Autre particularité : ce film-là sera le premier film d'horreur sorti des studios Marvel. 

Déjà pleinement intégrée à l'univers narratif des Avengers, la Veuve noire, incarnée par Scarlett Johansson, aura enfin droit à son propre film, dont la sortie est prévue pour le 1er mai 2020 outre-Atlantique. Enfin, sur scène, Kevin Feige, le patron de la maison de production, a évoqué les suites des "Gardiens de la Galaxie", de "Captain Marvel" et de "Black Panther", sans donner de date.

Nouveaux personnages et nouveaux univers

Dans cette "phase 4" du MCU, un nouveau personnage fera son apparition : Shang-Chi, premier super-héros asiatique de la saga. En février 2021, les spectateurs le découvriront dans "Shang-Chi and the Legend of the Ten Rings", film dont on ne sait que peu de choses pour l'heure - si ce n'est qu'il sera réalisé par Destin Daniel Cretton et que Simu Lui incarnera le héros. 

Les autres petits nouveaux seront "Les Éternels", prévus pour novembre 2020. Angelina Jolie et Salma Hayek seront à l'affiche de ce film qui introduira un nouveau volet spatial du MCU, dans lequel on pourrait en apprendre plus sur Thanos, le titan grand opposant des Avengers. 

... et des surprises

Le dernier film pour l'instant au calendrier est une nouvelle suite des aventures du dieu nordique Thor, "Thor, Love and Thunder", prévue aux États-Unis pour le 5 novembre 2021. Mais si Chris Hemsworth sera toujours au casting, son fameux marteau Mjolnir aura une nouvelle propriétaire : c'est Natalie Portman qui sera la prochaine à jouer le rôle. Cette incarnation féminine de Thor existe déjà dans les comics américains, où c'est l'un des axes narratifs développés.

Après toutes ces annonces, le producteur Kevin Feige en avait encore sous le pied : il a confirmé l'arrivée des Quatre Fantastiques dans les années à venir - jusqu'à présent, les droits cinématographiques d'adaptation de ces personnages appartenaient à la Fox et ne pouvaient donc pas être intégrés à l'univers cinématographique Marvel. Même chose pour les X-Men : si leur nom n'a pas été prononcé, Kevin Feige a parlé de "mutants", un terme réservé aux X-Men que les films Marvel n'avaient jusqu'à présent pas le droit d'utiliser - Wanda et Pietro Maximoff, deux mutants, étaient des "optimisés" dans les précédents films. 

Dernière surprise : le retour de "Blade", incarné au cinéma en 1997 par Wesley Snipes. Ce héros mi-vampire mi-humain va revenir à l'affiche, incarné cette fois-ci par Mahershala Ali. Ces nouveaux groupes de héros, pour lesquels les dates de sortie ne sont pas encore connues, vont eux aussi élargir l'univers cinématographique de Marvel. Même s'il faut reconnaître que, pour l'instant, on ne sait pas précisément où les studios veulent nous emmener avec ces pistes bien différentes, qui vont toutes être lancées en l'espace de deux ans. 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.