Un film tendre, plein de bons sentiments, avec un excellent Vincent Lacoste pour certains... Ou un film moyen, très cliché et sans aucune force... Découvrez les avis très partagés des critiques ciné du Masque et la Plume sur le dernier film de Mikhaël Hers : “Amanda”.

Vincent Lacoste et Isaure Multrier, dans "Amanda" de Mikhaël Hers.
Vincent Lacoste et Isaure Multrier, dans "Amanda" de Mikhaël Hers. © Nord-Ouest Films

Le résumé du film de Mikhaël Hers, par Jérôme Garcin

David (Vincent Lacoste) est élagueur à Paris. Un jour, sa sœur aînée, Sandrine (Ophélia Kolb), célibataire et mère d’une fillette, est victime d’un attentat terroriste dans le bois de Vincennes. Le troisième film de Mikhaël Hers raconte comment David va devoir, mettant son propre deuil entre parenthèses, s’occuper de la petite Amanda (Isaure Multrier) à la manière d’un père, sans lui cacher qu’elle ne verra plus jamais sa mère. Après Ce sentiment de l’été, Hers prolonge ici sa thématique de la perte et de la résilience.

Vincent Lacoste et Isaure Multrier, dans "Amanda" de Mikhaël Hers
Vincent Lacoste et Isaure Multrier, dans "Amanda" de Mikhaël Hers / Nord-Ouest Films

Danièle Heymann a été particulièrement séduite par le jeu de Vincent Lacoste

C'est un film sur le sentiment de la paternité, mais qui a aussi comme thème le deuil et la nature.

J'ai été totalement séduite par Vincent Lacoste : ce qu'il fait est beau, c'est un homme qui ose pleurer

Et j'ai beaucoup de respect pour la façon dont l'attentat est traité, presque hors-champ, alors qu'il aurait pu donner place à une scène d'un grand pathos... Mais c'est une horreur hors-champ qui nous saisit quand même.

Vincent Lacoste dans "Amanda" de Mikhaël Hers
Vincent Lacoste dans "Amanda" de Mikhaël Hers / Nord-Ouest Films

Michel Ciment ne comprend pas du tout le succès de ce film...

Je suis stupéfait par le succès énorme de ce film : à la fois auprès de la critique et du public... ça me dépasse totalement !

C'est un film gentil, tendre, mais qui n'a aucune aspérité, aucune force. Le film est tout à fait moyen.

Il y a des plans de coupe en permanence sur l'enfant : à chaque scène, à chaque fois que son oncle parle... Tout ça pour donner un effet sentimental sur cette gosse.

On dit qu'il filme merveilleusement bien Paris, mais je n'ai pas du tout trouvé un Paris nouveau, je l'ai trouvé très cliché, avec de belles journées ensoleillées etc...

C'est un film qui baigne dans les bons sentiments.

Isaure Multrier dans "Amanda" de Mikhaël Hers
Isaure Multrier dans "Amanda" de Mikhaël Hers / Nord-Ouest Films

Le meilleur rôle de Vincent Lacoste, pour Eric Neuhoff

C'est un assez beau film, bien meilleur que son film Le Sentiment de l'été, qui était un robinet d'eau tiède ou une aquarelle.

Ici, Amanda est un assez beau film : l'histoire d'un glandeur qui ne veut pas grandir, qui est obligé de devenir adulte à cause d'un événement tragique, et sur les rapports entre cette petite fille et son oncle qui sont tous les deux en train de s'aider mutuellement.

Vincent Lacoste a trouvé ici son meilleur rôle ! Il est très bien !

Isaure Multrier et Vincent Lacoste dans "Amanda"' de Mikhaël Hers
Isaure Multrier et Vincent Lacoste dans "Amanda"' de Mikhaël Hers / Nord-Ouest Films

Écoutez 

🎧 Écoutez l'ensemble des critiques échangées à propos du film sur le plateau du “Masque et la Plume” :

4 min

Amanda de Mikhaël Hers - les critiques du Masque et la Plume

🎧 L'interview de Vincent Lacoste dans Popopop

🎧 L'interview de Mikhaël Hers dans L'Heure bleue

Aller plus loin

Chaque dimanche à 20h, retrouvez les critiques du Masque et la Plume réunis autour de Jérôme Garcin pour parler cinéma, théâtre ou littérature.

À noter que d'autres critiques de films du Masque et la Plume sont à retrouver ici !
 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.