Depuis la fin des Deschiens, François Morel promène des spectacles qu'il écrit, souvent, quand il ne rejoint pas un partenaire sur scène comme Jacques Gamblin au théâtre du Rond- Point, à Paris, dans "les Diablogues" de Roland Dubillard.Adepte des petites formes, l'ancien complice de Jérôme Deschamps réfléchit actuellement à l'écriture d'une pièce qui devrait réjouir les amoureux (peut-être même les ennemis!) du Masque et la Plume.Le comédien aimerait s'inspirer des échanges si célèbres du "Masque cinéma" entre Jean-Louis Bory et Georges Charensol, ces entretiens que l'on peut réécouter dans un livre-disque sorti à l'occasion des 50 ans du Masque, "Le Masque et la Plume", aux Editions les Arènes (dipsonible en poche au 10-18). Dans ce livre passionnant, une journaliste raconte qu'après la mort de Bory, Charensol s'était senti triste et démuni. Alors il avait imaginé ce que Bory lui aurait dit. Et le fait d'inventer un dialogue avec son ancien partenaire l'avait réconforté. François Morel s'émeut pour cette histoire qui ferait une bonne chute. Mais il faut d'abord trouver le moyen de raconter une relation, une amitié, à travers les dialogues sur les films de ce duo le plus célèbre de France Inter. Puis trouver un producteur, une salle...Rien n'est fait, donc, c'est un voeu, un projet, mais François Morel travaille!

G Charensol, JL Bory (les deux seuls sans cravate) et FR Bastide
G Charensol, JL Bory (les deux seuls sans cravate) et FR Bastide © Radio France

Derniers articles


Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.