David Bowie dans Furyo
David Bowie dans Furyo © Oshima Productions

En 1967, alors que sa carrière de chanteur est encore balbutiante, David Bowie rencontre Lindsay Kemp. Directeur d'une compagnie de théâtre, celui ci lui enseigne le mime, l'expression corporelle et les textes de Jean Genet. Bowie fait ses début sur scène dans la production théâtrale de Kemp, Pierrot in Turquoise (laquelle donna en 1970 le téléfilm The Looking Glass Murders).

En 1969, il joue dans un court métrage en noir et blanc The Image . il campe un jeune fantôme sorti de la toile d'un peintre pour le hanter.

La même année, il fait une apparition dans l'adaptation du roman de Leslie Thomas, The Virgin Soldiers .

Entre temps, la musique l'a rattrapé et le succès avec elle, mais le cinéma et le théâtre reviendront en pointillé tout au long de sa carrière.

Son premier rôle important est celui de Thomas Jerome Newton dans L'Homme qui venait d'ailleurs réalisé par Nick Roeg en 1976, un extra-terrestre venu sur terre chercher de l’eau pour sauver sa planète mère en proie à la désertification. En 1979, David Hemmings en fait un officier prussien dans l'anglo-allemand C'est mon gigolo . Il y a pour partenaire Sydne Rome, Kim Novak et, pour sa dernière apparition à l'écran, Marlene Dietrich. Ce film traite de sujets similaires à Cabaret , de Bob Fosse sorti quelques années auparavant, ce qui n'a pas contribué à son succès.

David Bowie monte sur les planches de Broadway pour le rôle principal de The Elephant Man , pièce qui révéle son jeu d'acteur et son talent d'expression : il y eut 157 représentations entre 1980 et 1981.

En 1983, il est un vampire aux côtés de Catherine Deneuve et Susan Sarandon dans Les prédateurs de Tony Scott et le major Jack Celliers dans Furyo de Nagisa Oshima. Il y partage l'affiche avec une autre icône internationale de la pop Ryuichi Sakamoto. Le film fut présenté à Cannes, en compétition, cette année là.

►►► POUR ALLER + LOIN| Furyo à nouveau au cinéma en version restaurée

En 1985, on lui propose le rôle de Max Zorin dans le James Bond Dangereusement vôtre . Il décline. Le rôle sera finalement confié à Christopher Walken. L'année suivante, il compose avec la chanteuse Sade la musique de la comédie musicale Absolute Beginners , dans laquelle il tient également un second rôle. La même année, Jim Henson lui demande d'incarner Jareth, maléfique roi des gobelins dans son film fantastique pour enfants Labyrinthe . Il en écrit également la musique (dont le single Magic Dance).Deux ans plus tard, il est Ponce Pilate devant la caméra de Martin Scorsese dans sa version de La Dernière Tentation du Christ . Il joue ensuite un employé de restaurant dans The Linguini Incident (1991) puis l'agent du FBI du Twin Peaks : Les Sept Derniers Jours de Laura Palmer (1991) de David Lynch.

Rôle mineur mais marquant, celui d'Andy Warhol (auquel il avait dédié une chanson homonyme dans son album Hunky Dory) dans le film biographique Basquiat de Julian Schnabel en 1996.

En 1998, il s'essaie au western face à Harvey Keitel dans Il Mio West de Giovanni Véronesi, au film de gangster, dans Everybody Loves Sunshine d'Andrew Goth en 1999, puis, fait de brèves apparitions dans Mr Rice's Secret ou Zoolander de Ben Stiller.Il prête également sa voix à quelques personnages de films d'animation tels que Malthazard dans Arthur et les Minimoys , ou encore Lord Royal Highness dans Bob l'éponge .Sa dernière apparition sur grand écran dtae de 2008 avec August d'Austin Chick pour lequel il retrouve Josh Hartnett et Rip Torn avec qui il avait travaillé dans The Man Who Fell To Earth , trente ans plus tôt.

David Bowie dans L'Homme qui venait d'ailleurs
David Bowie dans L'Homme qui venait d'ailleurs © Tamasa Distribution

Derniers articles


Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.