Voyage panoramique à l'intérieur du cinéma brésilien, des films muets de Humberto Mauro et Mario Peixoto (Limite) aux premiers longs métrages d'une nouvelle génération de cinéastes des années 2010 (Esmir Filho, Kleber Mendonça Filho, Marco Dutra, Juliana Rojas), en passant par les comédies légères des années 1950, les grandes figures du « Cinema Novo » des années 1960 (Glauber Rocha, Carlos Diegues) et le cinéma marginal des années 1970.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.