Cher Nanni...

J'ai vu tous vos films et la plupart plusieurs fois.

Et je les aime tous. Grâce et à cause de vous, je suis convaincu que Laura Morante est l'une des plus belles et des plus lumineuses actrices du monde. Je partage l'avis de la cinéaste Patricia Mazuy qui vous définit comme "l'artiste absolu". Jusqu'a dimanche dernier 19 heures, votre présidence du Jury du Festival de Cannes m'enchantait et me réjouissait.

Depuis ce même dimanche, mais à 19h30 cette fois, j'ai compris qu'on pouvait être un immense cinéaste et un piètre Président de jury. Comment avez-vous pu, vous, laisser passer et Audiard et Carax, entre autres ? Et comment avez-vous pu, vous, récompenser les œuvres manifestement mineures de Loach et de Mungiu ? Et vous, enfin, comment avez-vous pu, vous laisser séduire par le trop sage et trop convenu nouveau film de Garrone ? Oui, comment ?

"amour" de michael haneke remporte la palme d'or à cannes
"amour" de michael haneke remporte la palme d'or à cannes © reuters

En récompensant Haneke l'indiscutable, évidemment. Oui, mille fois oui ! Et tant mieux et bravo !

Mais pourquoi cette évidence unique et toutes ces bizarreries sans fondement ?

Vous êtes un autarcique, nous le savons bien. Vous avez choisi de ne prendre qu'un seul plat alors, un plat intitulé AMOUR. Le reste du repas est passé en pures pertes et profits.

C'est votre choix, mais il nous laisse comme un goût d'amertume. On vous aurait aimé en Président parfait. Mais vous ne le fûtes pas et notre dépit amoureux durera jusqu'à votre prochain film qui comme d'habitude nous touchera au plus profond de nous. Et ce jour-là notre chagrin du mois de mai 2012 aura définitivement disparu et nous ne serons qu'"Amour"....

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.