Elle restera surtout dans les mémoires pour la chanson "Que sera, sera", interprétée pour un film d'Alfred Hitchcock. La chanteuse et comédienne est décédée lundi en Californie. Elle avait 97 ans.

Doris Day en 1955. La chanteuse et actrice est décédée à son domicile en Californie. Elle était âgée de 97 ans
Doris Day en 1955. La chanteuse et actrice est décédée à son domicile en Californie. Elle était âgée de 97 ans © Getty / Keystone-France/Gamma-Rapho

Elle représentait la joie, la bonne humeur, la famille heureuse, la confiance en des lendemains qui chantent... Une carrière résumée en une chanson "Que sera, sera. Whatever Will Be, Will Be" ("Ce qui doit être, sera").

Celle qui se destinait à une carrière de danseuse, opte finalement pour le chant, dans un groupe et le music-hall sous le nom de Doris Day, avant de débuter à l'écran en 1948 avec "Romance à Rio".

Elle est la partenaire des acteurs les plus prisés Hollywood : Rock Hudson ou Cary Grant, et la vedette populaire des comédies familiales. La mère de famille saine et rassurante des comédies romantiques ou musicales, ou des drames dans lesquels elle chante souvent.

On la voit dans "La Blonde du Far-West", "Confidences sur l'Oreiller", qui lui vaudra une sélections aux Oscars, "Les Pièges de la Passion" ou "Ne Mangez pas les Marguerites". Sans évidemment arrêter d'enregistrer des disques.

Celle qui tout au long de sa carrière a défendu son image d'Américaine respectable, refuse en 1967 le rôle de Mme Robinson dans "Le Lauréat", qu'elle juge osé.

En 1968, elle arrête le cinéma et continue sa carrière à a télévision avec le "The Doris Day Show". Après cinq ans de télévision, elle choisit de se tourner vers sa passion : les animaux, dont elle s'entourera jusqu'à la fin.

En 2004, le président George W. Bush lui remet la "médaille de la Liberté", la plus haute récompense civile américaine, pour avoir "ravi les cœurs des Américains tout en enrichissant notre culture".

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.