Canal Plus en accès gratuit, TF1 crie au scandale ! La chaîne du groupe Bouygues estime que le passage en clair prématuré de certains films nuit à l'économie du cinéma.

Canal Plus passe en clair pour tous sur toutes les box.
Canal Plus passe en clair pour tous sur toutes les box. © Getty / EyeEm / Nitchakul Sangpetch

Par solidarité face au confinement, la chaîne cryptée a décidé de passer en clair gratuitement. Canal Plus en gratuit pour tous, sur toutes les boxes, tant que durera le confinement. C'est Maxime Saada, le président du directoire de Canal Plus qui l’a annoncé lundi après-midi sur Twitter. "Pour nos abonnés", précisait le communiqué de la chaîne cryptée, "nous ouvrons l’accès à toutes nos chaînes Cinéma, Séries, Jeunesse et Documentaires". Cette initiative a été largement saluée par les téléspectateurs enfermés chez eux.  

Concurrence déloyale pour TF1

Mais pour TF1 c’est une autre histoire. La filiale du groupe Bouygues fustige une concurrence qu’elle juge déloyale. Car TF1 achète ou co-produit des films en ayant l’assurance d’avoir l’exclusivité de la première diffusion en clair. Là, elle se fait couper l’herbe sous le pied. 

Contacté, aucun des deux groupes n’a souhaité s’exprimer auprès de notre journaliste Alexandra Ackoun. 

Selon Franck Appietto, directeur général de C8, chaîne appartenant à Canal Plus, les responsables de TF1 "râlent en menaçant les distributeurs de films de payer les films moins chers" (déclaration faite en direct auprès de l'animateur de C8 Cyril Hanouna). 

Piratage organisé ? 

Pour comprendre la polémique, il faut se souvenir qu'il y a une règle de diffusion des films de cinéma. Ils doivent sortir en salle, puis six mois plus tard, Canal Plus, est autorisé à les diffuser sur ses réseaux. Donc quand la chaîne cryptée passe en clair, elle outrepasse cette règle. C'est aussi ce qui fait réagir Vincent Maraval, sur Twitter. 

Pour le producteur de cinéma,  fondateur de la société de distribution Wild Bunch, Canal PLus  "légitime le piratage en douceur en utilisant des droits qu ils n'ont pas".

Pour Pascal Rogard, le directeur général de la SACD, la société des auteurs et compositeurs dramatiques, effectivement Canal Plus ne dispose pas des droits de diffusion en dehors de la règle établie. Il considère que "C'est un coup de force,  pour un coup de publicité, en jouant sur le désastre sanitaire". Il fait partie de ceux qui estiment que c'est destiné à récolter quelques abonnés supplémentaires, plus tard.

Canal Plus n'est pas le seul opérateur à faire des cadeaux aux téléspectateurs. Le bouquet de chaîne OCS se propose d'être visible par tous gratuitement jusqu'au 31 mars. Cela vaut pour les chaînes via un box Orange. En plus des quatre chaînes OCS, ce sont les chaînes jeunesses qui sont mises à disposition des usagers : Boomerang, Tiji, Boing, Toonami et Canal J.

Les règles du jeu en train de changer

Le gouvernement de son côté réfléchit à raccourcir certaines fenêtres d’exploitation des films après leur passage dans les salles de cinéma. Sont évoqués la vente et la location (DVD, VOD, Blu-ray), la télévision et les services à la demande. Cela concerne les films et les documentaires déjà programmés au cinéma dans les prochaines semaines. Il s'agit en fait de les sauver du silence et de leur permettre de trouver un public, alors que les salles de cinéma sont fermées. 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.