Une pétition a été lancée par une organisation féministe américaine pour empêcher la remise d'une Palme d'honneur à l'acteur Alain Delon au Festival de Cannes. Elle dénonce des propos qu'elle juge "racistes, homophobes, misogynes" au cours de sa carrière. Le Festival maintient son soutien à l'acteur.

Polémique autour de la Palme d'honneur attribuée à Alain Delon au Festival de Cannes
Polémique autour de la Palme d'honneur attribuée à Alain Delon au Festival de Cannes © AFP / Michael Holtz / Photo12

La 72e édition du festival de Cannes, qui débute ce mardi soir, va notamment célébrer la carrière d'Alain Delon, 84 ans. Le comédien se verra remettre une palme d'honneur le jeudi 16 mai.

Mais l'organisation américaine "Women and Hollywood" a lancé sur le réseau Care2 une pétition demandant au Festival de renoncer à la remise de ce trophée. L'objectif de 18 000 signatures était presque atteint en milieu de journée ce mardi. Les signataires viennent de France, d'Afrique du Sud, de Belgique, des États-Unis, etc.

Parmi les commentaires de signataires français, on peut lire : 

La prochaine palme d’honneur pour Alain Delon ? Comment interpréter la valorisation de ces rétrogrades qui ne représentent PLUS RIEN DU TOUT ?

Ou encore : 

Ses propos assumés sont une insulte pour le genre humain.

Un acteur "raciste, homophobe et misogyne" selon la pétition

C'est même le titre de la pétition : "cet acteur raciste, homophobe et misogyne va être honoré au Festival de Cannes". Les signataires dénoncent les propos qu'il a tenus dans le passé.

La fondatrice du groupe, Melissa Silverstein, a déclaré à Variety être "très déçue" que Cannes honore celui qui a reconnu avoir giflé des femmes et qualifié l'homosexualité de "contre-nature".

Des propos choquants sur l'homosexualité et sur les femmes

Dans une interview au Figaro magazine en 2013, Delon a en effet fait une digression sur le mariage des couples du même sexe et l'adoption des enfants :

Je ne suis pas contre le mariage gay (...) mais je suis contre l'adoption des enfants (...) Je vis très mal cette époque qui banalise ce qui est contre-nature. Quitte à passer pour un vieux con, ça me choque  !

Dans C à Vous sur France 5, toujours en 2013, Alain Delon ne regrettait pas ses propos : 

Oui, c'est contre-nature, je suis désolé ! On est là pour aimer une femme, pour courtiser une femme. Pas pour draguer un mec ou se faire draguer par un mec...

Toujours dans cette interview, à la question "Comprenez-vous que les femmes aient voulu promouvoir leurs droits ?", il répond "Je le comprends, bien sûr, mais jusqu'à un certain point. Il faut faire attention aux limites, aux équilibres entre hommes et femmes. À mon époque, on disait que ce n'était pas à une femme de faire la guerre. Si demain on se bat, elles se battront comme des hommes (...) Je ne suis pas sûr qu'elles y gagnent."

En 2018, invité de l'émission Thé ou café sur France 2, la veille de la journée contre les violences faites aux femmes, Alain Delon assumait avoir déjà frappé une femme :

"Ça m'est arrivé souvent, sûrement quelques fois, oui. Oui, bien sûr."

Je ne sais pas ce que vous appelez machiste. (…) Une gifle, c'est machiste? Oui, j'ai dû être machiste...

Soutien inconditionnel du Festival de Cannes à l'acteur

Le président du Festival, Pierre Lescure, a pris sa défense ce mardi sur France Inter :

Alain Delon est un homme qui a pu tenir un certain nombre de propos, mais qui a eu aussi un certain nombre d'actes dans sa vie. Je ne pense pas que la relation d'Alain Delon et l'admiration passionnelle qu'il a pour Luchino Visconti et son cinéma aient été altérées par le fait que Luchino Visconti était homosexuel.

Et comme le rappelait déjà le magazine Variety le 6 mai dernier, le président du festival, Pierre Lescure, n'a visiblement pas l'intention de revenir en arrière sur l'hommage à Delon jeudi.

Toujours sur France Inter ce mardi matin, il a ainsi déclaré : "Quand je vois qu'Alain Delon a été le vrai producteur du film Monsieur Klein, qu'il est allé chercher Joseph Losey qui était un homme plus qu'engagé à gauche, quasiment communiste pour un Britannique à l'époque, et qu'ils ont joué ensemble ce film admirable où Delon exprime un certain nombre de choses très fortes sur les choix politiques et de société, ça va au-delà de l'amitié un peu virile qu'il a pu avoir et afficher avec Jean-Marie Le Pen en son temps."

Il est également défendu par différentes personnalités de droite et au-delà.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.