CASE N° 11 : GEORGES DELERUE PARTITIONS INEDITES (Universal)

DIMANCHE 11 DECEMBRE

Les partitions inédites de Georges Delerue
Les partitions inédites de Georges Delerue © radio-france

On laisse à l'excellent dénicheur Stéphane Lerouge, le Stradivarius de la BO, le soin de nous dire dans le livret qui accompagne ce CD l'histoire de ces deux partitions écrites par Georges Delerue pour deux films américains mais qui ne seront finalement pas retenues par les studios : A propos d'Henry de Mike Nicholset La Foire des ténèbres de Jack Clayton. Tant pis pour eux à vrai dire, tant l'écoute de ces deux partitions inédites et comme ressucitées d'entre les musqiues mortes s'avère un pur encnantement. Le lyrisme toujours maîtrisé et profondément humain de Delerue fait des merveilles dans le premier "film". Et son goût pour les musiques populaires, et dans le cas présent pour les musiques foraines y compris quand elles virent à l'inquiétant, éclate dans la seconde partition. Ce qui ressort de cette audition d'un CD qu'on serait bien tenté de s'offrir à... soi-même (!), c'est que la musique de Delerue s'écoute aussi pour elle, en dehors des images cinématographiques. Loin de n'être qu'un vulgaire accompagnement, ces compositions inspirées nous permettent de nous faire notre propre film. Elles racontent non pas une mais des histoires souvent ensorcelantes ou ténébreuses. Ainsi va l'univers de Delerue le musicien de films par excellence peut-être. Celui, en tout cas, dont les notes résistent à l'anecdotique et à la décoration. On ne saurait trop complimenter Stéphane lerouge de nous faire de beau cadeau de Noël. Et s'il continuait ainsi à fouiller les cartons pour sortir de nouvelles pépites de l'Oncles Georges ? Vivement...

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.