les méconnus du cinéma
les méconnus du cinéma © Radio France

CASE N°16 : ACTEURS DE CARACTERE, les "méconnus" du cinéma français de Serge Regourd (Editions Gremese)

VENDREDI 16 DECEMBRE

Souvenez-vous : Paul Crauchet le résistant dans le Marseille d'une sale journée de L'Armée des ombres, Hélène Surgère sœur de cinéma de Danielle Darrieux dans En haut des marches de Paul Vecchiali, Yves Afonso pêcheur amoureux et incompréhensible dans Maine-Océan de Jacques Rosier, Véronique Silver la Madame Jouve coryphée de La Femme d'â côté de Franoois Truffaut, Julien Guiomar l'infâme promoteur immobilier de Mado de Claude Sautet et Paul Le Person, Bernard Fresson, Brigitte Catillon, Edith Scob, Jean Bouise, André Wilms, Michel Vuillermoz,... Autant de figures réellement indispensables au cinéma français. Avant-hier, on les appelait les "excentriques" et ils comptait parmi eux Robert Le Vigan, Saturnin Fabre et Pauline Carton. Aujourd'hui, on parle de "seconds rôles" avec un brin de condescendance dans la voix. Serge Regourd, universitaire renommé et cinéphile amoureux, préfère à juste titre parler, dans son nouvel ouvrage paru chez Gremese, des "acteurs de caractère" en y ajoutant la notion de "méconnus" avec les guillemets qui s'imposent. Car, ils sont connus, tous ces actrices et acteurs et si le grand public ne sait pas toujours les nommer, il les aime, leur accordant même une vraie popularité comme au regretté Maurice Biraud, par exemple. L'auteur en a retenus plus de 130. D'autres noms peuvent évidemment venir à l'esprit. Mais peu importe. En l'état, le livre de Serge Regourd qui consacre à chaque figure deux belles pages bien illustrées constitue un merveilleux voyage empli de films que l'on aimerait revoir sans tarder. Ce n'est que justice au fond, car ces caractères-là font partie intégrante de nos souvenirs de cinéma : que serait, par exemple, Philippe Noiret dans L'Horloger de Saint Paul s'il n'avait pas à ses côtés pour le soutenir et l'aider Jacques Denis, l'ami presque parfait ? Sans compter que certains d'entre eux, au gré de distributions plus favorables, se sont retrouvés partenaires sur grand écran : ainsi, chez Truffaut, le couple que forment Nelly Borgeaud, l'insatiable amante, et Charles Denner, l'homme qui aimait les femmes. Il faut remercier Serge Regourd pour cette belle promenade chez les vrais-faux méconnus. Et c'est une idée cadeau aussi cinéphile qu'originale...

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.