Voici ces séries accessibles gratuitement sur la plateforme numérique de France Télévisions (Slash TV), ou encore sur Arte, TF1 ou M6 d'après les précieux conseils de Xavier Leherpeur dans "Une heure en série" ainsi que dans "Grand Bien Vous Fasse" et ceux de Dorothée Barba dans "Capture d'écrans".

Ces séries TV disponibles gratuitement à ne pas louper en famille !
Ces séries TV disponibles gratuitement à ne pas louper en famille ! © Getty / skynesher

Nous avons rassemblé toutes les séries TV gratuites que vous recommandent chaudement les journalistes Xavier Leherpeur et Dorothée Barba, chaque jour. 

Tout particulièrement durant le confinement, ces séries feront le bonheur de toute la famille avec des histoires qui s'adressent aux plus petits, aux ados, aux plus grands, aux parents, ou à tous les publics confondus : 

"Astrid et Raphaëlle" sur Slash TV (France Télévisions)

52 sec

"Astrid et Raphaëlle" sur Slash TV (France Télévisions)

Par Xavier Leherpeur dans "Grand Bien Vous Fasse"

Xavier Leherpeur : "Voici une série policière française tout à fait intéressante. Astrid est une jeune enquêtrice, archiviste à la documentation criminelle, elle adore les puzzle. Elle est autiste et prête main forte à Raphaëlle, une commissaire forte en gueule, hyperactive, mère divorcée. Ensemble, elles vont mener des enquêtes et résoudre diverses intrigues un peu mystérieuses". 

Tout ce qu'on adore si on apprécie Agatha Christie, c'est très bien écrit, les enquêtes sont très finement ciselées ! 

"Culottées" sur Slash TV (France Télévisions)

3 min

"Culottées" sur Slash TV (France Télévisions)

Par Dorothée Barba

Dorothée Barba : "Voici une formidable série animée. La comédienne Cécile de France interprète tous les personnages dans 30 épisodes de 3 à 4 minutes chacun. C'est l'adaptation d'une bande dessinée de Pénélope Bagieu

Un hommage à des héroïnes de tous les pays, de toutes les époques qui, chacune à leur manière, ont changé le monde.

Nellie Bly, pionnière du journalisme d'investigation mais aussi les sœurs "Mariposas" qui luttèrent contre la dictature en République dominicaine ; Tove Jansson, artiste finlandaise, la volcanologue française Katia Krafft, Temple Grandin, Naziq Al-Abid, Annette Kellermann, Leymah Gbowee... 

Le rythme est très efficace et les ellipses sont assumées. Il s'agit de dessiner des repères, des événements marquants, donner au public envie d'aller se renseigner pour en savoir plus. Le point commun entre toutes ces Culottés, ce sont des femmes qui ne font que ce qu'elles veulent !

▶︎ La page de la chronique de Dorothée Barba

"Fantômes" sur Slash TV (France Télévisions)

3 min

"Fantômes" sur Slash TV (France Télévisions)

Par Dorothée Barba

Dorothée Barba : "Il arrive parfois, notamment au début d'une relation amoureuse que l'autre ne réponde plus du jour au lendemain aux SMS, sur Facebook ou WhatsApp, ni au coup de fil, plus rien sans aucune explication : être transformé par l'autre en un fantôme, surtout à l'heure numérique. 

Le ghosting est au cœur d'une série documentaire : le format est conçu pour les téléphones portables, mais vous pouvez regarder les 7 épisodes de 10 minutes sur ordinateur. Avec des témoignages de personnes qui ont vécu cette coupure de contact et d'autres qui l'ont fait subir. Le tout émaillé de commentaires de psys et de sociologues

C'est très touchant et ces histoires racontent une approche presque consumériste de l'amour.

Le sujet, ce n'est pas seulement le numérique, il est question de rupture, de la façon dont on affronte ou pas la tristesse, les blessures de l'autre".   

▶︎ La page de la chronique de Dorothée Barba

"Mental" sur Slash TV (France Télévisions)

6 min

"Mental" sur Slash TV (France Télévisions)

Par Xavier Leherpeur

Xavier Leherpeur : "Entre solidarité forcée, rechutes, traitements médicamenteux et craintes inhibantes du monde extérieur, cette bande soi-disant inadaptée va tenter de trouver un semblant d'équilibre de vie. Voici une série écrite par Marine Maugrain-Legagneur et Victor Lockwood, réalisée par Slimane-Baptiste Berhoun. Avec Louis Peres, Lauréna Thellier, Alicia Hava, Constantin Vidal, Nicole Ferroni et Riad Gahmi".

Benoît Lagane : "C'est extrêmement bien écrit, comme une sitcom hyper rythmée, c'est magnifiquement interprété, avec un côté ludique". 

Pourquoi n'y a-t-il pas plus de séries comme ça ? 

Marjolaine Boutet : "Je rend hommage à la qualité de la réalisation. Un vrai propos d'auteur fait aussi bien pour les jeunes que les adultes". 

Une série qui est vraiment d'utilité publique.

Ava Cahen : "On reste la bouche bée. Je crois à tout dans cette série".

▶︎ La page de la critique dans "Une Heure en série" 

"Le Bazar de la charité" sur TF1 (et Netflix)

3 min

"Le Bazar de la charité" sur TF1 (et Netflix)

Par Dorothée Barba

Dorothée Barba : "Un partenariat inédit entre TF1 et Netflix. Tout commence par cet incendie qui a ravagé, en 1897, le Bazar de la Charité à Paris, une vente de bienfaisance très prisée de la haute société. Parmi les 120 victimes, presque entièrement des femmes. Trois d'entre elles voient leur vie basculer incarnées par Audrey Fleurot, Camille Lou et Julie de Bona.

Je vous recommande vivement cette fiction, il y a de grandes chances que vous soyez scotché.

On est tenu en haleine, les costumes sont d'autant plus spectaculaires que la série réunit toutes les couches sociales de la fin du XIXe siècle, l'effet de réel est vraiment saisissant et spectaculaire". 

▶︎ La page de la chronique de Dorothée Barba

"Les Espionnes racontent" sur Arte

3 min

"Les Espionnes racontent" sur Arte

Par Dorothée Barba

Dorothée Barba : "Une série d'animation fondée sur des histoires vraies, sur un véritable travail d'enquête. La journaliste Chloé Aeberhardt a voulu rencontrer de vrais espionnes pour rendre aux femmes la place qui leur est due dans cette histoire. La série est une adaptation de son livre.

Les 6 épisodes durent six minutes et racontent l'histoire d'une espionne que la journaliste a rencontrée. Elles ont travaillé pour la DST, le KGB, la CIA ou encore le Mossad. Toutes pendant la Guerre froide

Les amateurs de films d'espionnage ne seront pas déçus. La réalité est parfois aussi dingue que la fiction.

La série d'animation est une très bonne idée parce que le dessin signé Aurélie Pollet est précieux pour raconter de façon claire les histoires qui sont parfois compliquées". 

▶︎ La page de la chronique de Dorothée Barba

"Tu mourras moins bête" sur Arte

3 min

"Tu mourras moins bête" sur Arte

Par Dorothée Barba

Dorothée Barba : "Professeur Moustache est un personnage inventé par l'autrice de bande dessinée Marion Montaigne "Tu mourras moins bête mais tu mourras quand même", c'est le titre de sa BD, dont cinq tomes sont disponibles décliné en séries.

Le professeur Moustache est un scientifique qui répond de façon toujours rigoureuse à des questions souvent complètement loufoques et aborde les sujets les plus tabous.

Ce petit format réjouissant rend ses lettres de noblesse à la vulgarisation scientifique dans ce qu'elle a de plus généreux.

François Morel y prête sa voix au professeur, son interprétation contribue largement au charme de cette série. Le dessin, le style de Marion Montaigne, foutraque et faussement brouillon, y est aussi pour beaucoup. On y aborde de la biologie, de la chimie, de la psychologie, de la psychiatrie. Le tout en restant drôle". 

▶︎ La page de la chronique de Dorothée Barba

"Skam" sur Slash TV (France Télévisions)

Xavier Leherpeur : "La série entame sa cinquième saison et est le plus beau portrait, magnifique et tout en nuances de la diversité de l'adolescence contemporaine".

Elle aborde tous les sujets qui peuvent actuellement préoccuper les jeunes : la sexualité, le genre...

▶︎ La page de la chronique conseil de Xavier Leherpeur dans Grand Bien Vous Fasse

"Stalk" sur Slash TV

2 min

"Stalk" sur Slash TV

Par Xavier Leherpeur

Xavier Leherpeur : "Une série signée Simon Buisson et Jean-Charles Paugam. Lucas, un petit génie de l'informatique, vient d'intégrer une des meilleures écoles d'ingénieurs de France. Humilié lors d'une soirée de bizutage, victime de harcèlement, ses bourreaux postent une vidéo très embarrassante de lui. Il décide de se venger en piratant les caméras de téléphones et ordinateurs de ses ennemis. Mais ce jeu du chat et de la souris pourrait bien lui échapper et faire de lui à nouveau la proie de ses prédateurs. 

La série évoque, sans moralisation ni jugement, la perversité, les limites et les dangers des réseaux sociaux sur les relations humaines et qui maintiennent la jeunesse actuelle dans une solitude extrême où plus aucune intimité n'est permise. Elle dénonce le harcèlement et la violence des modèles dominants auxquels il est presque impossible de se soustraire"

Les scripts sont pertinents et utilisent les codes du thriller cérébral. C'est une série qui fascine et terrorise en même temps.

▶︎ La page de la chronique conseil de Xavier Leherpeur dans Grand Bien Vous Fasse

"Why Women Kill" sur M6

2 min

"Why women kill" sur M6

Par Xavier Leherpeur

Xavier Lerherpeur : "_Une série signée Marc Cherry (_Golden Girls et Desperate Housewives), le spécialiste des séries 100 % féminines avec des héroïnes sardoniques et délicieusement garces comme je les adore. 

Sur trois époques différentes, voici l'histoire de trois couples. Des histoires qui débutent plutôt bien sous le signe angélique de l'harmonie matrimoniale, mais qui finiront mal surtout pour ces messieurs au début de la série : ces mâles dominants, mais plus pour très longtemps, s'adressent à la caméra. 

Quant à leurs épouses, véritables héroïnes de cette vipérine série, arrivera le jour fatal où, lasses de jouer les utilités et épuisées par ces existences reposant sur le mensonge et l'hypocrisie, il leur viendra à l'idée de tuer mais qui ? Pour quel motif ?"

Un girl power délectable que je vous recommande chaleureusement ! 

▶︎ La page de la chronique conseil de Xavier Leherpeur dans Grand Bien Vous Fasse

Aller plus loin

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.