Affiche pour "A Touch of Zen"
Affiche pour "A Touch of Zen" © Carlotta films

Il était une fois , au 17e siècle, un conteur chinois, Pu Songling , qui adorait écrire des aventures entre des femmes surnaturelles et des hommes de lettres de la Chine ancienne...

Trois siècles plus tard , King Hu , réalisateur taïwanais né en Chine, s’inspira avec bonheur de ces récits pour réaliser des films de toute beauté, plein d'humour, de spiritualité bouddhiste et gorgés d'énergie folle ! Il est l'inventeur d'un nouveau genre cinématographique, le wu xia pan, (film de sabre chinois ou film de chevaliers errants) .

Ce dont je me suis rendu compte plus tard c’est que A Touch of Zen n’était pas un film de Hong Kong ou de Taiwan mais avant tout un film mandarin . King Hu était imprégné de culture chinoise millénaire.

Pierre Rissient (propos recueillis à Cannes le 13 mai 2015)

Et nous voici d'un seul coup plongés avec délices dans de vrais films d'aventure...

…où les arts martiaux chorégraphiés réinventent le Kung Fu , la maîtrise totale du geste et de l’intention. Jusqu'à toucher au sublime avec l'apparition d'un moine bouddhiste, pour nous l’ancêtre de quelque moine Shaolin, dont la présence irradie jusqu'à provoquer la stupeur dans les troupes adverses. ( A Touch of Zen ). D'échauffourées en embuscades fantasmagoriques, d'atmosphères troublantes en fantastiques revirements et pirouettes, la transcendance vaincra...

A Touch of Zen l'écrivain public
A Touch of Zen l'écrivain public © © CARLOTTA FILMS. Tous droits réservés.

### Une telle aventure ne pouvait disparaître dans les abîmes du temps !

Dans les années 1960, King Hu fut à la fois scénariste, réalisateur, directeur artistique et monteur de ces films présentés aujourd'hui en version restaurée, à savoir A Touch of Zen et Dragon Inn. Excellent dessinateur, il a même réalisé le générique entièrement calligraphié !

Perfectionniste et solitaire, King Hu a réalisé peu de films, mais a marqué à jamais le cinéma d’action asiatique.

Charles Tesson(Hong Kong cinéma , coécrit avec Olivier Assayas , Cahiers du cinéma, 1985)

King Hu se révèle comme un auteur hors-normes, dont l'influence semble plus profonde qu'il n'y paraît puisque « la magnificence visuelle, la composition, la dynamique des plans, l’énergie prodigieuse, l’imaginaire et l’imagination » (Pierre Rissient ) ont frappé d'autres réalisateurs comme Ang Lee pour sonTigre et Dragon (2000) qui signe la renaissance duwu xia pan , ou encore Quentin Tarantino pour sa série des Kill Bill. Un Tarantino, par exemple, qui proposa à son équipe de comédiens de suivre un entraînement quotidien en arts martiaux afin de pouvoir tourner commeKing Hu , sans autres effets spéciaux que les fameuses sangles ou les trampolines qui permettent de voler dans les airs !

Les films de King Hu sont des longs-métrages d’arts martiaux, certes, mais le message est très moderne, ils représentent une vision actuelle de la société en Chine. Une histoire dans le passé qui montre le présent.

Jia Zhang-ke ( réalisateur, en 2013, de A Touch of Sin , clin d’œil au titre du film de King Hu )

Des héros vagabonds qui fuient la justice aveugle du pouvoir en place...

Telle cette indomptable guerrière, coiffée d'un chapeau chinois inouï, armée jusqu'aux dents d'épées, de lacets et de pointes de métal, qui intercepte entre ses doigts une flèche lancée par l'ennemi. Ce personnage puissant traverse les deux films, s'épanouit dans A Touch of Zen , et accomplit un destin complet de femme : oppression par le pouvoir, perte des proches, combat pour la vie, rencontre amoureuse, maternité puis élévation spirituelle.

A Touch of Zen Combat
A Touch of Zen Combat © © CARLOTTA FILMS. Tous droits réservés.

L'actrice taïwanaise qui incarne cette beauté belliqueuse n'est autre que Hsu Feng , l’un des premiers personnages féminins se livrant à des scènes de combat au cinéma. Après de nombreux films du genre wu xia pan jusqu'en 1980, elle cesse de jouer, devient productrice et obtient, avec toute l'équipe du film, la magnifique récompense de la Palme d'Or du Festival de Cannes en 1993 avec Adieu ma Concubine, réalisé par Chen Kaige . Elle ne s'arrête pas en si bon chemin, puisqu'elle est elle-même aujourd'hui à l'origine du financement de la restauration du film A Touch of Zen !

King Hu a vraiment rehaussé le niveau du wu xia pan . Certes, quand on le regarde maintenant, on se rend compte que c’est en accéléré, et on voit parfois les câbles. Mais à l'époque, c’était quelque chose !__

Hou Hsiao-hsien (réalisateur taïwanais de The Assassin qui sortira en salle en janvier 2016)

Dépaysement assuré...

... En savourant l'infinie beauté des paysages de la Chine éternelle , l'humour des situations et la cocasserie de certains dénouements, la démonstration de la haute spiritualité de l'art du combat_:A Touch of Zen ressort ce 29 juillet, Dragon Inn_ , le 12 août, tous deux en version restaurée, distribués par Carlotta Films .

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.