Connaissez-vous Hugo Cabret ? En ce qui me concerne et jusqu'à vendredi dernier à 17h., la réponse était non. Quelques heures de lectures plus tard, j'étais moins idiot après avoir refermé l'ultime page du savoureux roman écrit et dessiné par Brian Selznick, L'Invention de Hugo Cabret , publié chez Bayard Jeunesse. Il parait donc que c'est un livre pour les enfants et les adolescents. Mais en fait, il n'y pas d'âge pour découvrir ce petit joyau d'intelligence dont les moments dessinés en noir et blanc sont comme autant de respirations et d'accélérations du récit. L'invention dont il est ici question est double : invention d'un personnage, le fameux Hugo Cabret, et invention par Hugo Cabret de... Mais chut, ne comptez pas sur moi pour trahir et dévoiler la teneur de ce fabuleux hommage au cinéma des premiers temps et à son magicien : Georges Méliès. Tout est vrai ou presque dans ce récit et pourtant c'est d'abord un conte particulièrement réussi. On y retrouve la grâce et le charme des premiers temps et des premiers films du cinéma, ces années où tout fut à inventer. Dans ce récit d'apprentissage, tout le monde en fait apprend quelque chose sur soi et sur les autres. Le 14 décembre prochain, on pourra juger sur grand écran et en 3D (hélas ?!!!!) ce que Martin Scorsese a "fait" de cet Hugo-là, comment il l'aura réinventé pour le cinématographe. C'est peu dire qu'on attend avec impatience d'en voir le résultat. En attendant, faites-vous un petit plaisir en achetant et en lisant toutes affaires cessantes ce livre puis en l'offrant autour de vous !

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.