Voici le premier film de l’ex-journaliste Audrey Diwan, qui aborde l'addiction à la cocaïne et l'amour… Un sujet de société porté par le couple très physique que forment Céline Sallette et Pio Marmaï. Un beau film que tous les critiques du "Masque & la Plume" conseillent !

Pio Marmaï et Céline Sallette dans "Mais vous êtes fous" (sortie en salles le 24 avril 2019)
Pio Marmaï et Céline Sallette dans "Mais vous êtes fous" (sortie en salles le 24 avril 2019) © 2018 Wild Bunch / Crédit photo : Manuel Moutier

Le film résumé par Jérôme Garcin

Soit une petite famille ultra-bobo. Roman est dentiste et volontiers fêtard (c’est Pio Marmaï), il est marié à Camille (Céline Sallette), ils ont deux fillettes. L’une des deux est soudain victime d’une terrible fièvre. On la  conduit en urgence à l’hôpital. Et les analyses montrent qu’elle a absorbé de la cocaïne. Les parents jurent qu’ils ne touchent pas à cette saloperie. Mais devant les flics et sa propre femme, Roman finit par avouer son addiction.  

Eric Neuhoff trouve ce premier film plutôt réussi

EN : Ça aurait pu s'appeler "L'amour entre les lignes"… C'est un film très instructif puisqu'on apprend que lorsqu'on prend beaucoup de cocaïne, le simple contact de la peau peut contaminer les autres… alors il y a certaines personnes que je connais à qui je ne vais plus serrer la main parce que je n'ai pas envie d'être contrôlé positif !

Pour un premier film, il y a quelque chose. Audrey Diwan ne raconte pas son nombril, ses petites amourettes, ses années de lycée. C'est un fait divers dont on lui a parlé, complètement incroyable. C'est une femme qui lui a raconté ça, qui n'a jamais vu que son mari était schnouffé à mort depuis des années, et elle continue à l'aimer malgré tout ! Elle risque de perdre ses enfants à cause de cet imbécile. Et le désir existe encore : sa drogue à elle, c'est lui. 

Audrey Diwan fait ça avec pas mal de réalisme, quelques maladresses de temps en temps… C'est un film énergique. Céline Sallette pourrait jouer la locomotive dans Coeurs ennemis, ce serait formidable tellement elle est bonne… Pio Marmaï fait bien le type physique, l'homme lâche, menteur, faible. Il y a quelque chose ! J'attends son deuxième film avec intérêt.

Xavier Leherpeur estime que ce film a de l'étoffe

XL : Je suis d'accord avec Eric Neuhoff (comme quoi ça peut arriver de temps en temps !). C'est plutôt une bonne surprise avec un sujet qui avait tous les écueils face à lui. C'est la course d'obstacles : premier film, sujet tiré d'une histoire vraie, ça pourrait être le procès du père, ou celui de la mère - qui effectivement aime terriblement son mari alors qu'elle pourrait s'en débarrasser. Je trouve qu'il y a une écriture, une certaine délicatesse

Elle ne va jamais au cliché, mais toujours à la complexité avec un art de la nuance.

Il y a deux acteurs qui sont assez impressionnant mais les second rôle comme Carole Franck sont aussi remarquables. 

C'est un film qui a une vrai étoffe. Encore une fois, c'est une histoire d'amour, d'amour qu'on a du mal à comprendre, on se dit : "ce n'est pas possible, il t'a trahie, il risque la prison, toi tu risques de perdre tes enfants, mais Céline reveille-toi !" Mais en même temps, elle est tellement magnifique comme comédienne : délicate, subtil, complexe dans son jeu, qu'on finit au bout d'un quart d'heure par penser : "Mais ouais, tu as raison de l'aimer…" 

C'est un film qui ne se trompe jamais de cible et qui réussit complètement son coup.

Image tirée de "Mais vous êtes fous"
Image tirée de "Mais vous êtes fous" / 2018 Wild Bunch / Crédit photo : Manuel Moutier

Sophie Avon y a vu beaucoup de finesse, dans l'écriture comme dans le jeu des acteurs

SA : Ce qui est beau dans le film, c'est que c'est très réaliste mais qu'en même temps il y a un aspect allégorique dans l'histoire, je trouve. C'est très fin, c'est écrit avec beaucoup de délicatesse... 

Il y a une grande finesse de jeu aussi parce que ce n'est pas simple, ce qu'ils ont joué. J'ai trouvé Pio Marmaï très impressionnant, je trouvais qu'il partait dans des mauvais trucs, les derniers films, et à partir du Salvadori, En liberté, où il est formidable, je me suis rendue compte qu'il avait un spectre de jeu incroyable. Et là, il est dans un registre de gravité. Et Céline Sallette, c'est vrai qu'elle est très fine

Le film est fin et a une façon originale de traiter l'addiction et l'amour

Sophie Avon : "J'ai trouvé Pio Marmaï très impressionnant"
Sophie Avon : "J'ai trouvé Pio Marmaï très impressionnant" / 2018 Wild Bunch / Crédit photo : Manuel Moutier

Jean-Marc Lalanne trouve le film "vraiment très intelligent et très bien raconté"

JML : C'est vraiment très intelligent et très bien raconté. Au départ on pense que le sujet ça va être l'addiction et la dissimulation du personnage masculin, or très vite ça se déporte et la dissimulation est du côté du personnage de Céline Sallette, qui doit cacher qu'elle l'aime encore, qu'elle ne peut pas se résoudre à le quitter alors même que ça va contre son intérêt social, contre le jugement de son environnement, qu'elle va peut-être perdre ses enfants définitivement... Le sujet devient vraiment l'amour, mais un amour irrationnel et qui met en danger la personne qui l'éprouve. Et il y a un troisième mouvement qu'on ne peut pas raconter ; alors qu'on pensait s’acheminer vers de la réconciliation , ça va à nouveau basculer...

Je trouve le film vraiment remarquable d'intelligence.

Aller plus loin

Sortie en salles le 24 Avril 2019

🎧 Écoutez l'ensemble des critiques échangées à propos de ce film sur le plateau du Masque et la Plume... 

5 min

"Mais vous êtes fous" d'Audrey Diwan : les critiques du "Masque & la Plume"

Chaque dimanche à 20h, retrouvez les critiques du Masque et la Plume, réunis autour de Jérôme Garcin pour parler cinéma, théâtre ou littérature.

À noter que d'autres critiques de films du Masque et la Plume sont à retrouver ici 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.