Après "Steve Jobs" et "T2 Trainspotting", Danny Boyle réalise une uchronie qui nous plonge dans un monde où les Beatles n’ont jamais existé. Jack Malik (incarné par Himesh Patel) décide de reprendre leurs chansons et rencontre un succès mondial. Le film est très loin d'avoir emballé les critiques du Masque & la Plume…

Yesterday : Himesh Patel
Yesterday : Himesh Patel © Copyright Universal Pictures International France

Le film présenté par Jérôme Garcin

D'après le scénario de Richard Curtis.

Jack Malik (Himesh Patel) abandonne le rêve de faire carrière dans la musique, malgré l'insistance de sa meilleure amie Ellie (Lily James), qui le pousse à continuer. Après une panne de courant générale et un choc violent avec un bus, Jack sort du coma avec deux dents en moins et une chanson, Yesterday, qu'il interprète à la guitare. Et comme personne ne connaît les Beatles, il reprend leurs chansons et va rencontrer un succès mondial.

Danièle Heymann s'est laissée embarquer

Cette étrangeté, cette temporalité totalement faussée est saisissante. On se laisse embarquer

Il a un peu de mal à faire monter en puissance le succès. Il élimine un peu trop facilement la culpabilité de ce briguant qui ne sait pas pourquoi tout cela lui arrive. 

Xavier Leherpeur l'a trouvé agréable (malgré un scénario moyen)

XL : La seule grande qualité du film de Danny Boyle, c'est que ce metteur en scène, qui nous a habitué à une mise en scène très trépidante, a découvert, au bout de 35 ans de carrière, le plan fixe. Là, subitement, c'est très agréable, on n'a pas l'impression d'être torturé comme ses anciens films. C'est une mise en scène plus classique, plus tranquille. 

Il ne filme que le scénario et c'est dommage car le scénario ne tient pas en lui-même très bien la route

C'est deux heures pour avoir la version longue de la bande annonce et c'est beaucoup trop... Une fois qu'il a rencontré le succès, il ne nous reste pas grand chose - hormis l'acteur, Himesh Patel qui est épatant. Il y a vraiment, dans ce film, des acteurs et des actrices sensationnels, capables de bien jouer, de bien chanter".

Himesh Patel et Lily James dans Yesterday
Himesh Patel et Lily James dans Yesterday / Copyright Jonathan Prime/Universal Pictures

Eric Neuhoff : "Il n'y a rien..."

"Le scénario est totalement pompé sur le scénario du film Jean-Philippe qui était mille fois mieux. Là, le film ne tient pas du tout la route. Il n'y a rien...

C'est plein de petites erreurs et d'invraisemblances qui foutent tout en l'air...

Pierre Murat : "un film d'une pudeur extrême"

C'est un film très plaisant même si le scénario pourrait être beaucoup plus méchant que cela.

Ce qui ne va pas, ce sont les rapports sentimentaux : l'histoire d'amour est lente, longue, pudique, morale… On a l'impression qu'il ne peut rien se passer entre eux…

C'est un film d'une pudeur extrême. Il manque la méchanceté du scénariste et réalisateur Billy Wilder qui, avec son ironie et sa causticité, aurait pris ce sujet et l'aurait poussé vers beaucoup plus de choses. Du reste, si on veut passer, en ce début d'été, une heure et demi agréable, pourquoi pas

Le film

► Sortie en salles le 3 juillet 2019

🎧 Écoutez l'ensemble des critiques échangées à propos de ce film sur le plateau du Masque et la Plume :

8 min

"Yesterday" de Danny Boyle : les critiques du Masque et la Plume

Chaque dimanche à 20h, retrouvez les critiques du Masque et la Plume, réunis autour de Jérôme Garcin, pour parler cinéma, théâtre ou littérature.

À noter que d'autres critiques de films du Masque et la Plume sont à retrouver ici.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.