Patrice Chéreau
Patrice Chéreau © Radio France / Vincent Josse

Le président de la République et un parterre de personnalités du monde de la culture et de la politique, parmi lesquelles ses acteurs fétiches, se sont donnés rendez-vous mercredi pour un dernier hommage au géant de la scène européenne lors de ses obsèques célébrées à l'église Saint-Sulpice à Paris.

La scène est vide, mercredi après-midi, mais le public est là, une dernière fois, pour rendre un dernier hommage à Patrice Chéreau, immense réalisateur, acteur, metteur en scène, scénariste, décédé le 7 octobre à 68 ans.

François Hollande présent lors de la cérémonie

Acteurs, comédiens et metteurs en scène de théâtre, hommes politiques, chanteurs d'opéra et simples anonymes ont salué de "bravos " et d'applaudissements nourris la sortie de son cercueil, lors des obsèques à l'église Saint-Sulpice à Paris. Le président François Hollande assistait à la cérémonie, accompagné de la ministre de la Culture Aurélie Filippetti, du ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius et du maire de Paris Bertrand Delanoë.

Les amis de longue date, pour certains rencontrés sur les bancs du Lycée Louis-le-Grand où il a commencé le théâtre, étaient présents, comme Jérôme Deschamps, directeur de l'Opéra-Comique, et Richard Peduzzi, le décorateur attitré de Chéreau depuis leur rencontre en 1966, alors que le metteur en scène n'avait que 22 ans et dirigeait déjà le Théâtre de Sartrouville.

Ecoutez le reportage de Stéphane Capron, sur place pour France Inter :

Pascal Greggory et Valeria Bruni Tedeschi, deux acteurs fétiches de Chéreau, Charlotte Rampling, Romain Duris, Jean-Hugues Anglade, Jane Birkin ou encore Agnès Varda : beaucoup de personnalités du cinéma assistaient également à la cérémonie, témoignant de l'importance du Chéreau réalisateur, auteur de films aussi contrastés que "L'homme blessé " (1983), âpre chronique d'une passion homosexuelle, "La Reine Margot ", film historique avec Isabelle Adjani (1994) et "Ceux qui m'aiment prendront le train " (1998).

L'ex-ministre de la Culture Catherine Tasca, qui a co-dirigé avec Patrice Chéreau le théâtre des Amandiers à Nanterre dans les années 1980, ainsi que la metteuse en scène Ariane Mnouchkine, étaient également présentes. Parmi les personnalités de l'opéra, Bernard Foccroulle, le directeur du Festival d'art lyrique d'Aix-en-Provence, devait jouer de l'orgue durant la cérémonie. C'est à Aix que Chéreau avait donné cet été son dernier spectacle, "Elektra " de Richard Strauss, accueilli triomphalement.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.