De 1946 à 1949, durant les trois premières années du Festival de Cannes, les célèbres marches du Festival étaient… bleues. C’est l'épouse du maire de Cannes de l'époque qui lui fit remarquer que le bleu n’était pas une couleur très flatteuse pour une tenue de soirée, alors que "le rouge, lui, habille tout le monde".

Légende ou réalité ? Peu importe. Ce morceau de moquette de 60 mètres de long, changé 3 fois par jour durant le Festival, est devenu le symbole de la plus grande vitrine du cinéma mondial.

Les temps modernes
Les temps modernes © Gallimard

Edgar Morin l'avait bien compris en 1955 lorsqu'il publiait dans la revue Les Temps Modernes ses "Notes pour une sociologie du Festival de Cannes"

"Il est bien connu que le véritable spectacle du Festival n’est pas celui qui se donne à l’intérieur, dans la salle de cinéma, mais celui qui se déroule à l’extérieur, autour de cette salle. À Cannes, ce ne sont pas tant les films, c’est le monde du cinéma lui-même qui s’exhibe en spectacle. […] Quand on examine la grande presse, les hebdomadaires, les magazines, il est bien évident que le festival est avant tout, pour l’opinion que ces journaux forment ou informent, un rendez-vous de vedettes. […] La question que l’on pose à celui qui rentre de Cannes est d’abord "quelles vedettes avez-vous vu ?" et ensuite "quels films ?". "

Nul besoin d'être une star pour gravir l'escalier. Chaque année, la mairie de Cannes procède à un tirage au sort pour permettre à quelques dizaines de ses concitoyens de fouler le fameux tapis.

Yann Gallick a rencontré des Cannois chanceux et d'autres nostalgiques.

Si, par hasard, chance ou malheur, vous deviez un jour vous retrouver sur le tapis rouge, voici quelques astuces pour que l'on ne voie que vous.

Vous pouvez provoquer une émeute, comme Gina Lolobrigida en 1961...

... ou Brigitte Bardot en 1967.

Aujourd'hui, avec la sécurité qui entoure la montée des marches, c'est quasiment impossible.

Vous pouvez arriver enceinte jusqu'aux yeux.

Cannes enceintes
Cannes enceintes © Radio France

Vous pouvez photographier les photographes.

Cannes cliclac
Cannes cliclac © Radio France

Vous pouvez fumer.

Cannes clopes
Cannes clopes ©

Et vous pouvez fumer en photographiant les photographes.

Lambert Wilson sur le tapis rouge
Lambert Wilson sur le tapis rouge © Reuters

Vous pouvez montrer vos seins...

... vos fesses...

Cannes fesses
Cannes fesses © Reuters

... votre foufoune...

Cannes foufoune
Cannes foufoune © Reuters

... ou les trois !

Mais, surtout, restez digne et souriez ! Après tout, on ne monte pas les marches du Festival de Cannes tous les jours.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.