L'actrice en 1962 dans "Le Temps des Cerises" de Roncoroni
L'actrice en 1962 dans "Le Temps des Cerises" de Roncoroni © MaxPPP

L'actrice Danièle Delorme, célèbre pour ses rôles dans les films de Marc Allégret, Julien Duvivier ou Yves Robert, est décédée samedi à Paris à l'âge de 89 ans.

"Danièle Delorme s'est éteinte dans son sommeil samedi. Elle était malade depuis plusieurs années. C'était une belle personne, une grande amie des arts", écrivait ce lundi après-midi Marie-France Beaucourt, la directrice de la galerie d'art parisienne An. Girard, que Danièle Delorme avait créée pour présenter les œuvres de son père, le peintre et affichiste André Girard.

Un éléphant, ça trompe énormément

L’actrice, décédée à l’âge de 89 ans, avait fait ses premiers pas au cinéma en 1942 avec "Félicie Nanteuil" et "La Belle aventure" de Marc Allégret. Elle enchainera ensuite plus de cinquante films en près de soixante ans. On la retrouvera ainsi dans "Miquette et sa mère" (1949) d'Henri-Georges Clouzot, "Gigi" (1949) de Jacqueline Audry, "Voici le temps des assassins" (1956) de Julien Duvivier, "Cléo de 5 à 7" d'Agnès Varda (1962) ou encore "Un éléphant ça trompe énormément" (1976) et "Nous irons tous au paradis" (1977) d'Yves Robert, qui fut son époux.

Danielle Delorme, qui s’était aussi illustrée au théâtre et à la télévision, était mariée à l'acteur Daniel Gélin, avec qui elle a eu un fils. Ses obsèques aura lieu vendredi au cimetière du Montparnasse à Paris.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.