Hourrah ! Dominique Blanc remporte la coupe Volpi, à la Mostra de Venise, pour son interprétation d'une femme jalouse dans "L'autre", de Patrick Mario Bernard et Pierre Trividic. «C'est beaucoup d'émotion, c'est beaucoup de joie, c'est un honneur fabuleux», a déclaré de sa voix grave et posée l'actrice en costume noir qui s'apprête à dire, en tournée en France et au théâtre des Amandiers à Nanterre en décembre, "la Douleur", de Duras, dans une mise en espace de Patrice Chéreau.Absente de la scène depuis trop longtemps, Dominique Blanc souffre sans doute de ne pas jouer suffisamment (depuis "Phèdre", avec Chéreau, on ne la voit plus sur scène), mais elle consacre sa carrière à soutenir le jeune cinéma français. On ne compte pas le nombre de premiers films auxquels elle a participé. Elle a remporté d'ailleurs un César en 2001 pour "Stand by", de Rock Stéphanik. Teinte en blonde dans «L'autre», elle incarne une assistante sociale divorcée, qui se sépare de son petit ami pour mieux profiter de sa liberté, mais se met à ressentir une jalousie dévastatrice lorsque celui-ci retombe amoureux. Ce sentiment incontrôlable fait bientôt vaciller sa raison. Adapté du roman d'Annie Ernaux «L'occupation», «L'autre» introduit dans ce drame intime un personnage, omniprésent : un univers urbain oppressant. Par ailleurs, à la Mostra, le Lion d'or a été décerné à «The Wrestler" de Darren Aronofsky, avec parait-il, un Mickey Rourke éblouissant. L'acteur au visage méconnaissable lançait hier lors de la remise des prix: "Daren m'offre une vraie seconde chance. Cette fois, je ne veux pas la manquer. Je vais leur montrer, à ces enfoirés, que je ne suis pas fini! Et je vous le dis: je vais décrocher un oscar!"Vous pouvez écouter l'interview de Dominique Blanc dans "Esprit critique", du lundi 8 septembre.

Une scène de "l'Autre" tournée au Louvre
Une scène de "l'Autre" tournée au Louvre © Radio France
L'autre
L'autre © Radio France
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.