Elle avait notamment tourné dans "Hiroshima mon amour" d'Alain Resnais et dans "Amour" de Michael Haneke. Emmanuelle Riva avait 89 ans.

Emmanuelle Riva et Eiji Okada dans une scène du film Hiroshima Mon Amour
Emmanuelle Riva et Eiji Okada dans une scène du film Hiroshima Mon Amour © Getty / John Springer Collection

L'inoubliable voix d'Emmanuelle Riva dans "Hiroshima mon amour" d'Alain Resnais. La force et la douceur de son jeu pour un film qui a marqué, en 1959, les débuts d'une carrière riche de films d'auteur.

Souvenez-vous de "Léon Morin, prêtre" de Jean-Pierre Melville en 1961, ou de "Thérèse Desqueyroux de Georges Franju en 1962 pour lequel elle reçoit le prix de la meilleure comédienne à Venise. "J'ai refusé presque autant de rôles que j'en ai pris", expliquait Emmanuelle Riva. "J'ai refusé beaucoup trop de choses, tout ce qui se disait commercial, alors qu'il faut être commercial pour pouvoir encore travailler, sinon un désert se forme et après ça a été assez long".

Emmanuelle Riva ce sont aussi 60 ans de théâtre. En 2014 encore elle jouait dans Savannah Bay de Marguerite Duras, au Théâtre de l'Atelier. "J'ai toujours eu le théâtre dans le sang" racontait-elle à laure Adler.

En 2013, la salle est debout lorsqu'Emmanuelle Riva reçoit le César de la Meilleure Actrice pour "Amour" de Michael Haneke avec Jean-Louis Trintignant. Un film qui a également obtenu la Palme d’or au Festival de Cannes. Pour ce rôle, la comédienne reçoit le BAFTA et une nomination à l'Oscar de la meilleure actrice.

Emmanuelle Riva reçoit le Cesar de la meilleure actrice
Emmanuelle Riva reçoit le Cesar de la meilleure actrice © capture d'écran Canal +

Emmanuel Riva joue une femme que la maladie a sévèrement atteint. Dans la vie, la comédienne souffrait d'un cancer depuis plusieurs années mais n'avait pas renoncé à sa carrière et continuait à tourner, notamment dans "Marie et les Naufragés de Sébastien Betbeider" et "Paris Pieds nus" de Fiona Gordon et Dominique Abel, qui doit sortir en mars.

Emmanuelle Riva, avec ses souvenirs et ses rires, était encore il y a quelques jours l'invitée de L'Heure Bleue de Laure Adler
REECOUTEZ L'interview

Emmanuelle Riva a aussi publié trois recueils de poèmes : Juste derrière le sifflet des trains, Le Feu des miroirs et L'Otage du désir.
Pour Laure Adler elle a lu ce poème, écrit en 2010, qu’elle avait donné à Michael Haneke, avant le tournage d"'Amour".

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.