Quel plaisir, ce rendez-vous, quel bonheur à réaliser! 5 minutes, le vendredi matin, dans l'émission, vers 9h25, en compagnie d'un artiste, chez lui. En réalité, pour moi, trente minutes d'interview durant lesquelles il ou elle me conduit chez lui devant sa biliothèque, sa discothèque ou sa dvdthèque. Ainsi, en terrain connu, il est à l'aise et souvent prolixe. Ses livres, ses disques ou les films qu'il conserve sur des étagères, parlent de lui. Cet été, chacun de ces rendez-vous sera rediffusé le matin, juste avant le journal de 8 heures. Tant mieux, il est plaisant à écouter. Garderez-vous, comme moi, les mêmes souvenirs? Fanny Ardant n'osant pas m'emmener dans sa chambre à coucher où sont pourtant conservés ses livres de chevet. La romancière Camille Laurens hilare et honteuse à la fois devant un livre de Duras.. Car elle se remémore un fou rire lors d'une représentation de "Savannah Bay", dans les années 80, tant la romancière qu'elle admire, pourtant, se pastichait elle même (quelque chose comme : "Il pleut. Oui, il pleut. Elle dit qu'à ce moment là, il se met à pleuvoir...). Souvenirs encore? L'acteur Denis Podalydès évoquant le jour où il s'aperçut qu'il était un... bobo. Zabou, canaille, lisant joyeusement à haute voix du Topor, les phrases que l'on prononce après l'amour. Françoise Hardy froidement amoureuse d'"Amoureuse", le premier Véronique Sanson. Claire Bretécher furieuse contre elle même de ne pas retrouver un vieux cd de Philip Glass perdu au milieu de sa montagne de disques, dans son atelier. Cabu rythmant de sa tête d'enfant le jazz d'un Cab Calloway ou le scat d'une Ella Fitzgerald. L'auteur Marc Dugain très ému en prenant dans ses mains le dvd de "Intérieurs", un film atypique de Woody Allen, réalisé en 1978, avec Diane Keaton. Visiblement, l'histoire tragique de ce couple résonnait incroyablement avec sa propre histoire amoureuse. Enfin, comment oublier Charlotte Rampling m'attirant dans son boudoir secret pour évoquer avec subtilité l'oeuvre de Jung? Et moi, n'ayant d'yeux que pour elle, sublime silhouette évoluant comme un félin dans un appartement d'un luxe inoui, 1925, arts déco...

a
a © Radio France
a
a © Radio France
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.