La Palme d'Or
La Palme d'Or ©

Franchement, bien malin qui peut dire avec certitude ce que sera ce palmarès 2016. D'abord parce que le Jury est d'un éclectisme assumé et habituel. Quoi de commun entre George Mad Max Miller et Arnaud Comment je me suis disputé Desplechin ou bien entre Vanessa Joe Paradis et Laszlo Saul Nemes ? Le cinéma d'accord. Mais quoi de commun entre le cinéma de Nicole Garcia et celui d'Alain Guiraudie pour ne citer qu'eux ? Et bpuis suurtout cette année, aucun film ne se dégage vraiment du lot. A part peut-être; et j'en suis fort marri, celui de l'Allemande Marian Ade qui avec son "Toni Erdman" rallie notamment tous les suffrages de la critique internationale et une bonne partie de mes confrères hexagonaux. Si Palme il y a au final pour cette longue histoire de relations père-fille qui dure 2h42, alors ce film aura eu le mérite de rassembler un arc critique des plus larges puisque du Figaron aux Inrocks, on se pâme d'aise en célébrant la découverte d'un humour allemand (sic), comme quoi les clichés ont la vie dure à droite comme à gauche. On se prend presque à regretter le temps des idéologies triomphantes et clivantes. Mais, passons...Allos à l'essenteil et tentons ci-dessous l'impossible en prenant le risque du ridicule. C'est bien le moins que l'on puisse faire après ces dix jours cannois et cette petite soixantaine de films vus (sur 100 présentés environ ! )

Le palmarès de mes coups de coeur :

Palme d'Or: RESTER VERTICAL d'Alain Guiraudie

GRand Prix : SIERANEVASA de Cristi Puiu

Prix d'interprétation féminine : Sonia Braga dans AQUARIUS de Kleber Mendoça

Prix d'intérprétation masculine : Adrian TItieni dans BACALAUREAT de Cristian Mungiu

Pris de la Mise en scène : MADEMOISELLE de Park Chan-Wook

Prix du scénario : JULIETA de Pedro Almodovar

Prisx du Jury : PATERSON de Jim Jarmusch

Le palmarès du Jury !

Palme d'or : TONI ERDMAN de Marian Ade

GRand Prix :ELLE de Paul VERHOEVEN

Pris d'interprétation fémine Kristen Stewart dans PERSONAL SHOPER d'Olivier Assayas

Pris d'interprétation masculine : Dave Johns dans I Daniel Blake de Ken Loach

Prix de la mise en scène : Pedro Almodovar pour JULIETA

Prix du scénario : Brillante Mendoza pour MA ROSA

Prix du Jury : PATERSON de Jim Jarmusch

Ca passe ou ça casse en direct diamche à 19h00 dans la spéciale Cannes du Masque et la Plume de Jérôme Garcin sur France Inter évidemment !

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.