C haque édition d’un Festival est nécessairement différente des autres, mais celle-ci est marquée par des innovations et des singularités.Les deux révolutions populaires en Tunisie et en Egypte , ont donné naissance à des quantités d’images, mais aussi à des films, dont nous donnons un aperçu au public aptésien, par solidarité sûrement, par intérêt cinématographique tout autant .Un focus important est consacré à l’Egypte dont le cinéma, dans la filiation de YoussefChahine, donne naissance à des films d’une modernité de sujet comme d’écriture, qui témoignent de l’exigence de liberté de leurs auteurs.Une programmation également à l’écoute du cinéma documentaire de l’Afrique au sud du Sahara , ouverte aux premiers films et à l’émergence de nouveaux talents.Mais encore...Une envie de commencer en musique, avec un concert de Ray Léma , en partenariat avec le service culturel, se concrétise enfin !Une innovation importante pour le public, avec l’ouverture d’un nouveau lieu d’accueil et de convivialité, à 20 mètres du cinéma, possible grâce au renforcement de notre partenariat avec Zoomy , installé dans cet espace, que nous espérons partager durablement avec eux.Projections, rencontres, animations enfants y sont organisées, ainsi que la possibilité de restauration rapide le soir.De nouveaux publics, nous le souhaitons, en montant avec la Fondation Blachère, le Service culturel de la Ville et le Pôle de création artistique du Pays d’Apt , une intervention duCinéma Numérique Ambulant dans quatre quartiers de la ville : photographies décalées, projections de films, convivialité …

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.