La comédie d'Anthony Cordier a charmé chacun des critiques du "Masque et la Plume". Si vous avez envie d'un instant ciné rafraîchissant, courrez-y !

"Gaspard va au mariage" d'Anthony Cordier, avec Félix Moati et Laetitia Dosch dans les rôles principaux : à voir dans les salles depuis le 31 janvier 2018
"Gaspard va au mariage" d'Anthony Cordier, avec Félix Moati et Laetitia Dosch dans les rôles principaux : à voir dans les salles depuis le 31 janvier 2018

Gaspard (Félix Moati) retrouve sa famille qu'il a longtemps fui, à l'occasion du deuxième mariage de son père dans le Limousin, en prenant soin de se faire accompagner par sa prétendue petite amie, Laura (Laetitia Dosch). 

Avec une bande de zadistes elle s'était menottée à une voie ferrée ; Gaspard propose de la payer pour qu'elle le suive jusqu'au zoo familial. 

Un vrai zoo avec de vrais lions, de vraies girafes, mais aussi avec les animaux que sont le père (Johan Heldenbergh) : un veuf volage qui convole avec Marina Foïs, Coline (Christa Théret) : la sœur qui porte une peau d'ours, ou encore le frère gestionnaire (Guillaume Gouix)...

Eric Neuhoff : "il y a un charme, une drôlerie, un naturel qui sont assez sidérants"

Très bonne surprise : on voit que la famille c'est un zoo. Les parents, les enfants, les frères, les sœurs, tout cela ce sont des animaux qui se caressent, qui jouent ensemble..

Eric Neuhoff : "Laetitia Dosch est vraiment la nouvelle Bernadette Lafont : elle en a la gouaille, le côté pimpant, elle arrache toutes les scènes où elle apparaît. Le petit Moati en face d'elle est très bon aussi"
Eric Neuhoff : "Laetitia Dosch est vraiment la nouvelle Bernadette Lafont : elle en a la gouaille, le côté pimpant, elle arrache toutes les scènes où elle apparaît. Le petit Moati en face d'elle est très bon aussi" / AGAT FILMS / Jeannick Gravelines

Il y a un côté Noah Baumbach, Wes Anderson, Pascale Thomas avec cette sœur qui est plus ou moins amoureuse de son frère qui revient (lui, c'est le fils prodigue) et tous ces mots de passe qu'il y a dans les familles : les jeux de 1000 bornes l'après-midi, les petites inventions que lui avait eu quand il était gamin : des parachutes pour les bouchons de champagne, cette idée de se dessiner une grille dans le dos pour faire savoir dans quelle case on a envie de se faire gratter.

Il y a un charme, une drôlerie, un naturel qui sont assez sidérants. Et une absence de prétention constante. 

Pierre Murat : "un film très sympatoche"

C'est la morale que si on reste dans la famille (comme le fait Guillaume Gouix), ça ne se passe pas très bien. Et si on part de la famille (comme le fait Félix Moati), ça ne se passe pas très bien non plus, parce qu'on la regrette et qu'on ne l’oublie pas. On y revient : c'est encore pire... 

C'est un petit film charmant. Pas aussi fort que d'autres, mais c'est vraiment très bien.

Pierre Murat : "Tous les personnages sont vraiment jolis"
Pierre Murat : "Tous les personnages sont vraiment jolis" / AGAT FILMS / Jeannick Gravelines

Xavier Leherpeur : "une comédie extrêmement réussie"

Un film à la hauteur de ses situations et de ses personnages. C'est foutraque mais c'est très bien organisé en terme de mise en scène. Ça équilibre très bien la comédie de mots, de dialogues, de situations, de rapports conflictuels. Et puis il y a effectivement une comédie de corps, de sensualité, de désirs inassouvis...

C'est formidablement interprété. 

Ce n'est pas si facile de réussir justement cette modestie élégante, constamment à la bonne hauteur. Il aime ses personnages et il les accompagne tous. 

Michel Ciment : "d'une grande élégance"

Dans le domaine de la comédie en France, qui est souvent vulgaire, sans aucune inspiration... Il y a ici une sorte de burlesque tendre dans ces personnages : cette routarde fantasque, cette sœur qui s'enveloppe d'une peau de bête...

Antony Cordier réussit quelque chose de très compliqué parce qu'il retombe à chaque fois sur ses pieds avec cet entrelas d'intrigues qui s'entrecroisent.

Ecoutez

Ecoutez toutes les critiques échangées autour de Jérôme Garcin sur Gaspard va au mariage par Pierre Murat (Télérama), Michel Ciment (Positif), Xavier Leherpeur (7ème Obsession) et Eric Neuhoff (Le Figaro) :

Aller plus loin

Chaque dimanche à 20h, retrouvez les critiques du Masque et la Plume réunis autour de Jérôme Garcin pour parler cinéma, théâtre ou littérature.

Christa Théret dans "Gaspard va au mariage" d'Antony Cordier
Christa Théret dans "Gaspard va au mariage" d'Antony Cordier / AGAT FILMS / Jeannick Gravelines
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.