Un film de Wes Anderson avec Ralph Fiennes, Adrian Brody, Willem Dafoe, Jeff Goldblum, Harvey Keitel, Jude Law, Bill Murray, Tilda Swinton, Léa Seydoux, Mathieu Amalric, Edward Norton, F. Murray Abraham, Jason Schwartzman, Owen Wilson

The Grand Budapest Hotel retrace les aventures de Monsieur Gustave H, l’homme aux clés d’or d’un célèbre hôtel européen de l’Entre-deux-guerres, et du garçon d’étage Zéro Moustafa, son allié le plus fidèle.La recherche d’un tableau volé, œuvre inestimable datant de la Renaissance et le conflit autour d’un important héritage familial forment la trame de cette histoire au cœur de la vieille Europe en pleine mutation.

Laurence Peuron a vu le film et l'a aimé

Il y a du beau monde à l'affiche du prochain film de Wes Anderson. Rien de tel qu'une bonne bande-annonce pour présenter les différents acteurs du film.

Monsieur Gustave existe, tout comme le batiment qui a servit de décor au film de Wes Anderdon.C'est un ami commun du réalisateur et de son scénariste Hugo Guinness, qui leur a inspiré le personnage du concierge de l'hôtel.Quant au lieu, il existe réellement. C'est le Görlitzer Warenhaus, un ancien grand magasin construit en 1912 à la frontière de l'Allemagne, la Pologne et la République Tchèque.Un casting flamboyant Avec en tête de liste l'incontournable Bill Murray: "J’ai le sentiment que nous avons grandi ensemble. C’est toujours un gamin à mes yeux, mais il a acquis une sacrée expérience, il écrit et réalise des choses de plus en plus ambitieuses, et c’est de plus en plus amusant !". C'est la 7ème fois que Wes Anderson dirige l'acteur. Idem pour Owen Wilson, complice du réalisateur depuis son premier court métrage. Wes Anderson est un fidèle. Ainsi, il dirige Jason Schartzman pour la 5è fois. Adrien Brody et Willem Dafoe pour la 3è fois et Jeff Goldblum, Harvey Keitel, Bob Balaban, Edward Norton et Tilda Swinton pour la 2è fois.

Grand Hotel
Grand Hotel © Radio France

Et puis il y a les petits nouveaux: Ralph Fiennes (qui a bénéficié du désistement de Johnny Depp) : "Cette première collaboration avec Wes Anderson m’a beaucoup inspiré, il a vraiment une vision du monde unique. Avec ce film, il a créé un vrai film de cambriolage comique, avec des déguisements, des poursuites, des évasions, sans jamais se départir de ce ton doux-amer qui fait sa marque."Tony Revolori, fait ses premiers pas sous la direction de Wes Anderson. Auditionné à Los Angeles, l'acteur guatémaltèque a tout de suite plu à Wes Anderson, séduit par sa discipline et son ouverture d'esprit, alors qu'au départ le réalisateur recherchait un acteur originaire du Moyen-Orient. F. Murray Abraham, qui interprète Zéro plus âgé, s'ajoute également à la famille du réalisateur, qu'il aime à définir comme la version adulte du Petit Prince de Saint-Exupéry.Saoirse Ronan, actrice irlandaise âgée de 19 ans, endosse le rôle d'Agatha, dont Zero va tomber éperdument amoureux : "Je me souviens du premier jour où je suis arrivée sur le plateau. Il y avait une activité folle partout. Des gens couraient, tout le monde était remonté comme un coucou, parce que Wes sait très exactement ce qu’il veut quant au style et à l’aspect visuel. On voyait tout de suite que tout le monde était au top, chacun dans son secteur."

Grand Hotel
Grand Hotel © Radio France

Le coin du cinéphile

Wes Anderson a réalisé The Grand Budapest Hotel sous trois formats de projections différents : en 1.37 :1 pour la période des années 30, en format large anamorphosé pour les séquences des années 60, et en 1.85 : 1. Trois rapports à l'image pour un montage en trois étapes.

Le site de la Republique de Zubrowka

<img src="https://www.franceinter.fr/s3/cruiser-production/2014/02/ea886937-9fb1-11e3-90c0-782bcb6744eb/640_lien_site.jpg" alt="zubrowka" width="640" height="416" />
zubrowka ©

Une étude de cas du bouleversement social, politique et culturel de l'Europe centrale avant la guerre

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.