Le festival de Cannes réussit à Alice Rohrwacher. Après le Grand Prix pour "Les Merveilles", c'est le prix du scénario qui a récompensé "Heureux comme Lazzaro". Avant de le découvrir le 7 novembre au cinéma, en voici un avant-goût

HEUREUX COMME LAZZARO
HEUREUX COMME LAZZARO © tempesta 2018

La vie des paysans est inchangée depuis toujours, ils sont exploités, et à leur tour, ils abusent de la bonté de Lazzaro. 

Un été, il se lie d’amitié avec Tancredi, le fils de la marquise. Une amitié si précieuse qu’elle lui fera traverser le temps et mènera Lazzaro au monde moderne.

« Heureux comme Lazaro » est l’histoire d’une élévation à la sainteté, sans miracles, ni pouvoirs, ni même super pouvoirs et surtout sans aucun effets spéciaux. Simplement par le fait d’être au monde, en ayant foi envers les êtres humains et sans jamais penser à mal. Le film évoque la bonté comme concept et règle de vie. C’est à la fois un manifeste politique, un conte de fées, une chanson dans l’Italie des cinquante dernières années…

HEUREUX COMME LAZZARO
HEUREUX COMME LAZZARO / tempesta 2018

À travers les aventures de Lazzaro, je voulais raconter, de la manière la plus légère possible, avec amour et humour, la tragédie qui a dévasté mon pays, le passage d’un Moyen Âge matériel à un Moyen Âge humain : la fin de la civilisation paysanne, la migration vers la périphérie des villes de milliers de personnes qui ne connaissaient rien de la modernité, leur renoncement au peu qu’elles avaient pour avoir encore moins et décrire un monde d’exploitations poussiéreuses qui se transforment en exploitations innovantes, brillantes et attrayantes.

Sans le savoir, Lazzaro voyage dans le temps et interroge les images du présent comme une énigme, avec ses yeux bienveillants et écarquillés.

HEUREUX COMME LAZZARO
HEUREUX COMME LAZZARO / tempesta 2018.

Mon histoire est fondée sur un fait réel qui m’a frappée. L’histoire d’une marquise de l’Italie centrale qui, profitant de l’isolement de certaines de ses propriétés, avait caché à ses paysans l’abolition du métayage. Quand finalement, en 1982 tous les accords de métayage encore en vigueur furent convertis en des baux ou des emplois salariés, notre Marquise fit comme si de rien n’était.

Dans Heureux comme Lazzaro, encore plus que dans les films précédents, nous avons voulu représenter le conte de fées avec toutes ses incohérences, ses mystères, ses retours extraordinaires et ses bons et mauvais personnages.

Alice Rohrwacher, réalisatrice

Avec ADRIANO TARDIOLO, ALBA ROHRWACHER, TOMMASO RAGNO, LUCA CHIKOVANI, AGNESE GRAZIANI, SERGI LOPEZ, NATALINO BALASSO et la participation de NICOLETTA BRASCHI

HEUREUX COMME LAZZARO
HEUREUX COMME LAZZARO / tempesta 2018
HEUREUX COMME LAZZARO
HEUREUX COMME LAZZARO / tempesta 2018.
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.