de Joël et Ethan Coenavec Oscar Isaac, Carey Mulligan, John Goodman, Garrett Hedlund, F. Murray Abraham, Justin Timberlake et Stark Sands

Inside Llewyn Davis raconte une semaine de la vie d'un jeune chanteur de folk dans l'univers musical de Greenwich Village en 1961. Llewyn Davis est à la croisée des chemins. Alors qu'un hiver rigoureux sévit sur New York, le jeune homme, sa guitare à la main, lutte pour gagner sa vie comme musicien et affronte des obstacles qui semblent insurmontables, à commencer par ceux qu'il se crée lui-même. Il ne survit que grâce à l'aide que lui apportent des amis ou des inconnus, en acceptant n'importe quel petit boulot. Des cafés du Village à un club désert de Chicago, ses mésaventures le conduisent jusqu'à une audition pour le géant de la musique Bud Grossman, avant de retourner là d'où il vient.

Inside Llewyn Davis est très largement inspiré de la vie du chanteur Dave Van Ronk. Chanteur de folk à New-York. Le Greenwich Village dans lequel évolue Llewyn Davis n’a rien de commun avec la scène folk florissante qui a vu naître le groupe Peter, Paul and Mary et révolutionné le monde de la musique lors du passage de Bob Dylan à l’électrique. C’est la scène folk des années sombres, une époque où une petite bande de passionnés s’échangeait de vieilles chansons comme s’il s’agissait d’un langage secret. La plupart d’entre eux avaient grandi dans les rues de New York, ou dans les préfabriqués des banlieues de Long Island et du New Jersey, et tentaient d’échapper à l’ennui et au conformisme ambiant de l’Amérique des années 1950 sous la présidence Eisenhower. Certains étaient étudiants à l’université et habitaient toujours chez leurs parents, d’autres vivaient en colocation dans ce qui était encore le vieux New York des immigrants, dans les quartiers de Little Italy et du Lower East Side, où le loyer d’un deux-pièces miteux ne dépassait pas 25 ou 30 dollars par mois.

Inside Llewyn Davis
Inside Llewyn Davis © radio-france

Le personnage de Llewyn Davis évoque à certains égards des figures familières : comme Dylan il porte un nom gallois, et comme Phil Ochs, il squatte le canapé d’un couple de chanteurs prénommés Jim et Jean. Mais le film se déroule avant l’arrivée de Dylan et Ochs à New York, à une époque où personne n’imaginait que Greenwich Village deviendrait l’épicentre de l’essor de la musique folk qui engendrerait des stars internationales et changerait le cours de l’histoire de la musique populaire.

Ce rôle est en quelque sorte un retour aux sources pour Oscar Isaac. Avant de s'installer à New York et de se consacrer totalement au cinéma et au théâtre, il chantait dans un groupe, à Miami.

C'est donc bien lui qui interprète les chansons du film

Les liens

Les frères coen
Les frères coen © Maxppp
### [Les Coen en VF](http://www.franceinter.fr/depeche-les-coen-en-vf) 80 % du public voit les films en version française. Parmi les sociétés qui se partagent ce travail de l'ombre, Alter Ego s'est spécialisée dans le "film d'auteur" et double régulièrement les films de Joel et Ethan Coen.
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.