Jane Campion
Jane Campion © Reuters

La réalisatrice, productrice et scénariste néo-zélandaise Jane Campion présidera le 67e festival de Cannes du 14 au 25 mai prochain. Détentrice d’une double palme d’or, elle devient la première femme réalisatrice présidente du jury.

C'est donc une femme qui succède à Steven Spielberg, le président du jury en 2013. Jane Campion devient ainsi la première femme réalisatrice à présider le jury du festival. C’est aussi la seule femme à avoir reçu la Palme d’or du long métrage : c’était en 1993, pour La Leçon de piano .

En 1986, elle avait déjà obtenu la Palme d’or du court métrage pour Peel . Encore un record pour Jane Campion, puisqu’elle est à ce jour la seule personne détentrice d’une double Palme d’or.

Thierry Frémaux, le délégué général du Festival de Cannes, se réjouit d'avoir cette habituée du festival comme présidente du jury en 2014.

"Jane Campion fait partie de l’histoire du Festival" : Thierry Frémaux avec Eva Bettan

Quant à la principale intéressée, Jane Campion, elle semble elle aussi heureuse de devenir présidente du jury d’un festival qu’elle connaît bien

Je suis venue à Cannes pour la première fois en 1986 et depuis, mon admiration pour la reine des manifestations de cinéma n’a fait que grandir.

Avant d’étudier le cinéma, Jane Campion étudie l’anthropologie puis la peinture en Angleterre et en Australie. Mais dans les années 1980, elle se tourne vers le cinéma. Elle sort diplômée d’une école australienne de cinéma en 1984.

Ensuite, tout s’enchaîne très vite : elle reçoit la Palme d’or du court métrage en 1986 pour Peel . Trois ans plus tard, Sweetie , son premier long métrage, est sélectionné en compétition au Festival de Cannes.

Jane Campion impose alors son style : elle brosse des portraits de femme en quête d’émancipation ou d’identité. En 1990, elle enchaîne avec Un ange à ma table et reçoit le prix spécial du jury au Festival de Venise.

La cinéaste poursuit ses portraits de personnages féminins dans La Leçon de piano . En 1993, elle obtient alors la Palme d’or et la comédienne Holly Hunter reçoit un prix d’interprétation. Le film obtient également l’Oscar du meilleur scénario. Au total, il recevra une trentaine de prix.

La télévision, son nouveau défi

En 2013, Jane Campion créé une série pour la télévision, Top of the Lake . Une mini série de six heures qui aborde ses thèmes de prédilection : on y parle entre autres de la question des violences faites aux femmes. Top of the Lake a été saluée par un remarquable succès public et critique. Elle a été diffusée en France sur Arte en novembre dernier et a aussi été présentée… au dernier festival de Cannes.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.